Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

internet

Aegis met la pression sous la bannière Isobar

09/09/2004

Aegis Media fédère sous cette nouvelle bannière l'ensemble de ses activités interactives pour proposer à ses clients un service global et cohérent.

Timing is everything. » La formule préférée des actionnaires britanniques d'Aegis Media, le holding de l'agence médias Carat, s'applique en cette rentrée à l'interactivité. L'heure est donc venue pour le groupe d'affirmer sa présence dans l'e-marketing services, avec la création du réseau Isobar (pour « Integrated solution one to one brand and response »). La vocation de cette nouvelle enseigne est« l'intégration et la coordination de l'ensemble des activités interactives du groupe aux niveaux mondial, national et régional »,explique Laurent George, président d'Aegis Media France. Présent dans vingt-cinq pays (avec trois pôles forts : les États-Unis, l'Europe occidentale et l'Asie-Pacifique) et présidé par Nigel Morris, Isobar est basé à Londres et affiche d'emblée environ 500 millions d'euros de chiffre d'affaires.

En France, Isobar rassemble sous sa bannière le pôle interactif d'Aegis Media, soit quatre enseignes. Deux sont des agences de marketing interactif : Carat Interactive, créée en 2001 et spécialisée dans le conseil médias en ligne, et Archi et d'Alembert, société acquise en 2003 et experte en marketing relationnel en ligne. S'y ajoutent une agence de création numérique, Chewing Com, reprise en 2002, et Takezo, une enseigne spécialisée dans le référencement naturel et les liens sponsorisés, rachetée cet été. L'ensemble est placé sous la responsabilité de Pierre Calmard et Philippe Seignol, codirecteurs d'Isobar France et membres du comité exécutif d'Aegis Media France.

Un enjeu triple

« Avec 35 % des investissements en ligne aux États-Unis, les liens promotionnels sont aujourd'hui le premier format publicitaire vendu, et ce devant les bannières. Ils représentent déjà en France pas loin de 30 % de l'e-pub. Or nous étions déficients sur ce marketing des moteurs de recherche »,indiquent Pierre Calmard et Philippe Seignol pour justifier l'acquisition récente de l'agence Takezo.« Désormais,ajoutent-ils,nous sommes en mesure d'orchestrer l'ensemble des leviers du marketing interactif et ainsi d'arbitrer pour nos clients entre du média, de l'affiliation, de l'e-mailing, du référencement, des liens ou des partenariats. »

Reste encore une lacune dans la relation client en ligne (e-CRM), qui devrait être comblée début 2005, soit par une création, soit par le rachat d'une structure existante. Pour 2004, Isobar France (120 personnes) table sur une marge brute de 11 millions d'euros (hors achats) contre 7,5 millions pro forma en 2003.

« Pour Aegis, les enjeux sont triples,résume Laurent George.L'interactif est une source de profits, avec une croissance annuelle de 25 % quand la publicité et les médias restent étales. Isobar est aussi un champ d'expérience en matière d'intégration pour nos autres métiers et un poste d'observation privilégié pour suivre la mutation des médias et les nouveaux comportements de consommation associés. »Internet est de nouveau sous les feux de la rampe !

Envoyer par mail un article

Aegis met la pression sous la bannière Isobar

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.