Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Havas : une équation pleine d'inconnues

16/09/2004

C'est un échec pour Alain de Pouzilhac. Le président d'Havas n'aura pas de sitôt l'occasion de recoller au peloton de tête des groupes publicitaires mondiaux. En se faisant ravir Grey par WPP, le groupe français s'est vu amèrement rappeler à ses objectifs prioritaires : se relancer et résorber son endettement. Sur le papier, le rapprochement entre les sixième et septième groupes publicitaires mondiaux était pourtant séduisant. Havas aurait pu d'une part doubler son activité en conseil et achat médias en fusionnant MediaCom à sa filiale MPG, et d'autre part se doter d'un second véritable réseau mondial avec l'enseigne Grey. Mais, aujourd'hui, Havas reste plus que jamais opéable, avec une inconnue supplémentaire : l'attitude de Vincent Bolloré, nouvel actionnaire du groupe depuis cet été. Reste à savoir si ce dernier jouera la carte de l'actionnaire de référence ou celle du prédateur financier.

Envoyer par mail un article

Havas : une équation pleine d'inconnues

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.