Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

achat d'espace

Carat n'est plus seule en tête

27/01/2005

Selon les chiffres 2005 de Recma, Carat doit désormais partager sa place de leader avec MPG. Autre changement : quelques mois après sa création, KR Media joue directement dans la cour des grands.

C'est une révolution dans l'achat d'espace : Carat, longtemps leader incontesté du marché français, doit désormais partager sa couronne avec MPG. Les chiffres que l'institut d'études Recma devrait aujourd'hui révéler aux agences, et que nous publions en exclusivité, placent les deux enseignes sur un même plan. En volume d'activité, en effet, Carat ne devance plus MPG que de 50 millions d'euros. Autant dire d'un cheveu. Il y a deux ans, l'écart entre les deux agences médias était supérieur à 1 milliard d'euros... Le classement consolidé par groupe ne dit pas autre chose : la première marche du podium est partagée entre Aegis Media, qui contrôle Carat et Vizeum, et Havas, avec MPG et Euromedia. L'un comme l'autre sont crédités d'un volume d'activité de 3,3 milliards d'euros.

Valse des budgets depuis septembre

Deuxième enseignement des chiffres Recma : le bond en avant du groupe WPP sur le marché français. En un an, celui-ci a vu son volume d'activité plus que doubler, à 2,46 milliards d'euros. Une envolée qui doit beaucoup à la création par les deux anciens coprésidents de Carat, Bruno Kemoun et Eryck Rebbouh, de KR Media, une enseigne dont WPP détient 20 % du capital.« Le lancement de KR Media a bouleversé le marché et secoué les positions,constatent les deux hommes en privé.Cela permet à WPP de prendre une position significative dans l'Hexagone. D'autant que nous avons fait mieux que prévu. »Outsider de taille derrière les deux poids lourds Carat et MPG, WPP creuse l'écart avec Omnicom (1,38 milliard d'euros), Publicis (1,28 milliard d'euros) et Interpublic (1,28 milliard d'euros).

Longtemps figé, le marché de l'achat d'espace a donc vécu des mois de folie depuis septembre 2004. Jamais autant de budgets n'ont été mis en compétition ou changé de mains. Plus de 1,5 milliard d'euros ont été remis en jeu, soit plus de 10 % du marché total ! De quoi expliquer la crispation actuelle des dirigeants d'agences médias. Le débauchage de cadres n'a pas amélioré les relations.

Réorganisation et « souffrance morale »

Côté budgets, les transferts les plus spectaculaires concernent LVMH, Bouygues Telecom, Ferrero et Universal Music, tous partis de Carat pour rejoindre KR Media. De quoi contrarier la filiale d'Aegis Media. D'autant que KR Media, appelée à la rescousse par WPP, a sur le fil soufflé Unilever à Carat. Début janvier, Aegis Media a été débouté d'une action contre KR Media lancée début décembre 2004. Le tribunal de commerce de Nanterre a estimé que ses patrons n'avaient pas enfreint la clause de « non-sollicitation » des clients d'Aegis qu'ils avaient signée à leur départ du groupe.

Bruno Kemoun et Eryck Rebbouh ont sans doute profité d'une période de flottement de la part de Carat. L'agence a dû faire face au départ de ses deux patrons et à la mise en place d'une nouvelle équipe autour de Laurent George, président d'Aegis Media France, et Marie-Laure Sauty de Chalon, présidente de Carat France.« Moralement, la maison a souffert,avoue cette dernière.Mais nous ne sommes plus en position de faiblesse. Le produit est resté intact. »Reste que Carat essuie une sévère dégringolade.« Avec une part de marché supérieure à 30 %, nous étions à un maximum,analyse-t-elle.Aujourd'hui, la stratégie n'est pas de gagner des comptes à tout prix sur de l'espace classique, mais de vendre plus de services aux clients existants. »

Envoyer par mail un article

Carat n'est plus seule en tête

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.