Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

publicité

Apache et BuenaVista visent plus haut

31/03/2005

Les deux agences unissent leurs forces pour étendre leur présence géographique.

Le marché de la communication est plutôt habitué à des opérations d'acquisition conduites par les grands groupes. Il existe pourtant des exceptions, comme l'alliance que viennent de conclure les agences rhodaniennes de publicité Apache et BuenaVista. Un vrai cas d'école, puisqu'il n'y est pas question d'échange capitalistique mais de mutualisation des ressources et d'ancrage géographique.

Les accords commerciaux conclus entre les deux agences visent d'abord à développer le volume d'affaires en région Rhône-Alpes. Pour Apache, établie à Annecy et Paris, l'union permettra de mettre un pied à Lyon où est implantée BuenaVista, tandis que cette dernière pourra profiter de l'antenne parisienne d'Apache. Mais l'alliance doit surtout faciliter une plus grande transversalité de l'activité des deux enseignes. BuenaVista travaille surtout sur des budgets B to B, comme Atlantic (matériel de chauffage et climatisation), Agta Record (leader mondial des portes automatiques) ou Norinco (fonte de voirie), les budgets plus « visibles » du grand public étant les Messageries lyonnaises de presse ou Radio Scoop. Au contact d'Apache, BuenaVista souhaite donc renforcer sa légitimité en B to C. Une activité que connaît bien l'agence annecienne, qui planche notamment pour les centres commerciaux Hammerson (Italie 2, Bercy 2, etc.) ou pour l'enseigne alimentaire de proximité 8 à Huit (groupe Carrefour).

Tenter des « coups »

« Il existe une réelle complémentarité entre nous,souligne Patrick Le Roux, président d'Apache.L'idée de ce rapprochement s'est imposée naturellement, car nos cultures sont très proches. »Les deux agences semblent en effet partager les mêmes valeurs d'indépendance et de travail transversal avec leurs clients. En termes de métiers, la complémentarité est aussi palpable.« Apache, qui a plutôt l'habitude de sous-traiter sa production, pourra s'appuyer sur notre plate-forme technique,avance Patrice Palayer, PDG de BuenaVista.De notre côté, nous pourrons bénéficier du service d'études et de recommandations d'Apache. »Sans être une affaire d'argent, cette union donnera tout de même aux deux structures une puissance de frappe supplémentaire sur le marché, pour tenter des « coups » et participer, en montant des équipes ad hoc, à davantage de consultations. Ensemble, Apache et BuenaVista pèseront plus de 4,5 millions d'euros de marge brute pour un effectif de 60 personnes.

Envoyer par mail un article

Apache et BuenaVista visent plus haut

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.