Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

publicité

La création version latino, efficace et transgressive

12/05/2005

L'édition 2005 du Festival ibéroaméricain de la publicité confirme que les créatifs latino-américains font des merveilles en puisant leur inspiration dans le quotidien de 534 millions de consommateurs.

Grand test de la créativité sud-américaine avant Cannes, le Festival ibéro-américain de la publicité (Fiap), dont la 35e édition s'est déroulée à Buenos Aires (Argentine) du 18 au 22 avril, a confronté les agences des pays d'Amérique latine, plus celles d'Espagne et du Portugal, soit au total cette année près de cinq mille créations présentées. Le Fiap 2005 a confirmé que les créatifs latinos ont une touche humaine de génie, qu'ils appliquent avec souvent peu de moyens. Une « vista » mondialement reconnue qui se traduit, depuis dix ans, par le classement du Brésil et de l'Argentine parmi les cinq premiers pays du monde les plus récompensés lors des festivals internationaux. Et par des directeurs artistiques transférés en Europe tels des footballeurs...« Il y a plus d'Argentins que d'Espagnols dans mon agence,constate Fernando Herrero, vice-président de l'agence madrilène Tiempo BBDO.Ils sont plus créatifs que nous et savent mieux traiter les thèmes de la famille, de la rue et du quotidien, tout en étant de fins transgresseurs. Leur marge d'erreur est plus grande mais, au final, ce risque paie. »

Le Grand Prix catégorie TV est allé à l'agence argentine La Comunidad, pour une campagne visant à démarquer de sa rivale MTV la chaîne musicale VH1 : un rappeur noir négocie le prix du kilo de patates sur le marché, son visage coincé entre des paires de fesses frétillantes. « La vie d'un musicien n'est pas un clip », dit la voix off. Un Grand Prix pour un coût de production minimum : 70 000 euros.« La différence entre nous et le reste du monde réside dans les moyens financiers consentis pour la production de spots. Nous sommes pour cela très compétitifs »,affirme la Mexicaine Ana Olabuenaga, présidente du jury du Fiap. De fait, les agences argentines font preuve d'une efficacité redoutable par rapport à leurs homologues espagnoles, qui ont récolté autant de prix en 2004 avec des moyens de production dix fois supérieurs (source : Gunn Report). L'an dernier, les investissements publicitaires en Argentine se sont élevés à 1,14 milliard de dollars, un chiffre en hausse de 23 % sur deux ans. Mais on est loin du record de 4 milliards investis en 1998. La crise financière argentine de la fin 2001 est passée par là...

À Buenos Aires comme à Cannes, la fonction du festival consiste à valoriser les agences publicitaires. Mais c'est aussi l'occasion de mieux connaître le marché régional, qui compte quelque 534 millions de consommateurs latino-américains, dont la moitié vit sous le seuil de pauvreté. L'agence FCB l'exprime à travers son « Drapeau brésilien » légendé pour le magazine portugaisGrande Reportagem,lauréat du Grand Prix dans la catégorie print : le vert représente la population qui vit avec moins d'un dollar par jour et les étoiles, celle qui en gagne plus de 100 000 par mois. D'un tel public provient sans doute la créativité sud-américaine, qui mêle si bien le rêve au quotidien.

Envoyer par mail un article

La création version latino, efficace et transgressive

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.