Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

création

Revoilà le Grand Prix radio !

23/06/2005

Le Syndicat indépendant des régies de radios privées (Sirrp) relance le Grand Prix radio, pour récompenser les meilleures campagnes publicitaires du média.

Barbe de trois jours et cheveux en bataille, une annonce presse le présente déjà comme l'homme à abattre. Vincent Malone, ex-DDB, fraîchement nommé vice-président de BETC Euro RSCG en charge de la création radio, d'Internet et du programming, sera l'un des plus sérieux prétendants au Grand Prix radio 2005. Le prix récompensera les meilleurs messages publicitaires diffusés depuis janvier 2004.

Le Syndicat indépendant des régies de radios privées (Sirrp), qui regroupe IP, NRJ Régies et Lagardère Active Publicité, relance son prix, organisé en partenariat avecStratégieset le Club des directeurs artistiques. Une occasion unique de réécouter, une fois par an, les petits bijoux qui sont passés sur les ondes.

Depuis la création du Grand Prix, en 2000, les créatifs radio, moins connus que leurs homologues de la télévision, ont gagné en reconnaissance. Les derniers palmarès du prix ont ainsi mis en avant quelques sagas savoureuses, comme celles d'Eurostar (Oreille d'or en 2002) ou du transporteur maritime Seafrance, le dernier lauréat, en 2003.«On ne le rappellera jamais assez, les spots les plus créatifs sont ceux qui font aussi le plus vendre »,assure Jean-Charles Mathey, président du Sirrp et du directoire de NRJ Group.

Des stratégies à 360°

De fait, trop de spots se contentent encore de hurler des messages qui finissent par être inaudibles.«La publicité doit pourtant être pensée comme un vrai programme,ajoute Jean-Charles Mathey.Elle joue un rôle majeur dans la couleur ou le contenu de l'antenne. »Selon les chiffres de France Pub, les investissements publicitaires à la radio ont frôlé le milliard d'euros en 2004, sur près de 11 milliards dépensés dans les grands médias.

Pour le Sirrp, qui vient de recruter un nouveau directeur délégué en la personne de Jean-Claude Barnathan, un ancien de Carat, les pistes de réflexion et les chantiers à ouvrir ne manquent pas. Par exemple, pourquoi ne pas encourager des messages radio plus en phase avec les cibles ou le format des stations ? Après tout, un auditeur de NRJ n'a pas forcément les mêmes attentes qu'un auditeur de RTL ou d'Europe 1. Intégration de messages dans les programmes, partenariats originaux, opérations spéciales...

Question richesse créative, la radio, comme les autres médias, n'échappe pas aux stratégies à 360°. Et si la concurrence fait rage entre les grandes régies, toutes ont compris l'intérêt de soutenir la créativité - synonyme de retour sur investissements - et de travailler ensemble. Commercialisé avec une garantie d'efficacité sur les ventes, le produit de couplage des trois régies du Sirrp, appelé 75/15, a déjà enregistré un chiffre d'affaires de 10 millions d'euros depuis le début de l'année 2005.

Envoyer par mail un article

Revoilà le Grand Prix radio !

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies