Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

études

L'institut BVA repart au combat

23/06/2005

Avec l'acquisition de Consotest, l'institut d'études renforce sa position dans l'activité de tests de produits et de packagings.

Depuis sa reprise en septembre 2002 par l'institut toulousain Khi2, spécialisé dans les études de marché autour de la mobilité, l'acquisition de Consotest, une société basée à Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne) et spécialisée dans les tests de produits et de packagings, est la première opération de croissance externe de BVA. Signe que l'horizon se dégage pour ce fleuron du secteur, qui était en perte de vitesse depuis plusieurs années.

Consotest, société fondée en 1987 par Gérard Manchon - ce dernier souhaitait vendre à l'approche de la retraite-, possède une base de données de dix mille tests et cinq centres de tests en France, pour un chiffre d'affaires de 2,5 millions d'euros.« Nous cherchons à nous renforcer sur la grande consommation et les tests de produits, afin de devenir un acteur majeur européen sur ce secteur »,indique Gérard Lopez, le président de BVA. Consotest ouvrira un sixième centre à Toulouse en septembre et quatre autres d'ici à la fin de l'année, à Milan, Madrid, Londres et en Allemagne.

Retour aux bénéfices

En deux ans, Gérard Lopez et Pascal Gaudin, les deux fondateurs de Khi2, soutenus par la Banque Rothschild et le fonds d'investissement Résalliance, ont reconstruit BVA. Après une restructuration qui a entraîné le départ d'une dizaine de personnes et une réorganisation en quatre pôles (opinion, études marketing, mesures et prévisions, géomarketing), l'institut a renoué avec les bénéfices en 2004, avec 25 millions d'euros de chiffre d'affaires.« Nous visons 32 millions d'euros cette année, en intégrant Consultest, pour 4 à 5 % de résultat »,poursuit Gérard Lopez.

Décidé à revenir dans le jeu, BVA examine toute acquisition de société d'études ayant une expertise sectorielle ou de métier.« Nous ferons encore un peu de croissance externe avant d'envisager un déploiement international »,précise son président.

Envoyer par mail un article

L'institut BVA repart au combat

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.