Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

publicité

Jean-Marie Dru ou pas ?

30/06/2005

Mardi 28 juin, Havas négociait encore l'arrivée du président de TBWA. Un échec hypothéquerait l'avenir du sixième groupe publicitaire.

Havas se relèvera-t-il de la bataille qui l'a secoué ces derniers mois ? L'arrivée de Jean-Marie Dru à la tête du sixième groupe publicitaire mondial, qui n'était ni confirmée ni infirmée à l'heure où nous écrivions ces lignes mardi 28 juin, reste en tout cas la carte maîtresse, pour ne pas dire le va-tout, de Vincent Bolloré, le nouvel homme fort d'Havas. Après l'éviction à la hussarde d'Alain de Pouzilhac le 21 juin dernier, le premier actionnaire du groupe aura en effet du mal à trouver une solution de rechange à la hauteur de la situation si jamais le patron de TBWA\Worldwide déclinait sa proposition.

Écourter au maximum la période de transition

« La nomination de Jean-Marie Dru serait évidemment une bonne chose, mais dans le cas contraire, Havas n'en serait pas pour autant ébranlé. Les clients sont avant tout attachés à la stabilité du management opérationnel,rétorque Stéphane Fouks, directeur général d'Euro RSCG France.Quant à une vente par appartements, elle est financièrement impensable. Compte tenu de la valeur actuelle du titre, Vincent Bolloré, comme tous les actionnaires d'Havas, a d'abord intérêt à développer le groupe. »

En attendant, et avec l'appui d'Ed Eskandarian pour Arnold, de Fernando Rodès pour MPG, et, pour Euro RSCG, de Jacques Séguéla - dont les déclarations intempestives sur l'imminence de l'arrivée de Dru commencent à agacer en interne -, Richard Colker, banquier de formation et PDG de transition, gère les affaires courantes non sans avoir déjà suscité quelques antipathies au sein du groupe.« Son installation dans le bureau d'Alain de Pouzilhac le lendemain matin même de sa mise à l'écart n'a pas été des plus appréciées »,confie une collaboratrice du groupe.

Bref, la transition a tout intérêt à ne pas s'éterniser. Pour convaincre le cofondateur de feu BDDP, Vincent Bolloré peut compter sur des atouts de taille. D'abord, la sympathie manifestée par les collaborateurs et dirigeants du groupe Havas. Comptant parmi les rares publicitaires français d'envergure internationale, Jean-Marie Dru, concepteur de la notion de « disruption », fait l'unanimité. Par ailleurs, si Havas est quatre fois plus petit qu'Omnicom, la maison mère de TBWA\Worldwide, ce dernier pèse environ trois fois moins que le groupe français. Jean-Marie Dru dispose donc de la possibilité rare de devenir le patron de l'un des principaux groupes mondiaux de publicité - et accessoirement de bénéficier d'un salaire que certains jugeraient «enfin à sa hauteur ». L'ancien PDG d'Havas touchait 2,7 millions d'euros par an, contre environ 830 000 (hors bonus) pour Jean-Marie Dru.

Il existe pour finir un facteur à ne pas négliger : pour des raisons personnelles, Jean-Marie Dru souhaite depuis plusieurs mois quitter New York, siège de TBWA, et revenir s'installer à Paris. Des arguments de poids auxquels Mercedes Erra, présidente d'Euro RSCG France, ajoute le fort potentiel du groupe :« Nous sommes en position d'outsider avec, pour cartes en main, la qualité et l'innovation. Certes, petit on ne fait rien. Mais, avec de nouvelles règles de travail, nous avons la possibilité de construire un réseau d'importance. Le schéma d'intégration que nous avons mis en place en France peut être développé. »

Il est clair que seul un professionnel de la carrure de Jean-Marie Dru pourrait donner l'impulsion qui manque tant à Havas pour enfin coller au peloton de tête des groupes publicitaires. Mais reste à négocier sa sortie du groupe Omnicom. Or les conditions de son contrat, notamment en matière de clauses de non-concurrence, risquent de rendre la note particulièrement salée. En début de semaine, les avocats y travaillaient ardemment.

Envoyer par mail un article

Jean-Marie Dru ou pas ?

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies