Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Young & Rubicam mise sur un tandem bien intégré

01/09/2005

Jacques Bungert et Frédéric Torloting, les patrons de Prodeo, succèdent à Éric Tong Cuong à la tête de Y & R France. Un pari audacieux et risqué pour un groupe affaibli en France et à l'international.

Il n'aura fallu que trois mois à Massimo Costa pour se faire une idée du marché français. Nommé en avril en remplacement de William Eccleshare, parti rejoindre BBDO, le nouveau patron de Young&Rubicam Europe a sèchement remercié, le 25 août, Éric Tong Cuong, nommé neuf mois plus tôt à la présidence de Y&R France. Dans la foulée, Massimo Costa a désigné, pour lui succéder, Jacques Bungert et Frédéric Torloting, les deux patrons de Prodeo, la filiale événementielle du groupe, tous deux âgés de trente-neuf ans.

Interrogé sur les raisons de son ­départ, Éric Tong Cuong ne souhaitait pas faire de commentaire. Initialement, William Eccleshare, qui l'a embauché, lui aurait donné dix-huit mois pour relancer le groupe. Ces derniers temps, et en dépit d'un contexte international difficile pour la Young après les pertes successives de Sony, Kraft Foods, Computer Associates et Jaguar, le taux de ­sélection de l'agence parisienne dans les compétitions s'était sensiblement accru. Mais, exception faite du budget de relancement du Monde décroché quelques jours avant l'éviction d'Éric Tong Cuong, ces dix derniers mois n'ont guère été fructueux.

Pertes de budgets en série

La perte du budget Orangina au profit de FCB, après douze années de bons et loyaux services, a été la première mauvaise nouvelle d'une véritable série noire pour l'agence, avec une succession de consultations perdues. Ce fut le cas sur des appels d'offres importants comme Monoprix, gagné par FCB, Crédit agricole, raflé par Providence Havas, ou La Poste, remporté par TBWA, qui a également empoché le budget institutionnel de Danone, l'un des grands comptes de la Young à Paris.

De fait, la nomination des deux jeunes patrons de Prodeo à la tête du groupe peut être interprétée comme une tentative de verrouiller le budget Danone. Jacques Bungert, qui a fait ses débuts au sein du groupe alimentaire et n'a cessé de travailler avec ­Danone depuis la création de son agence Prodeo, voilà quinze ans, en connaît en effet tous les arcanes. « Danone est un budget qui ne se verrouille pas. La centralisation ne fait pas partie de la culture maison, chaque patron opérationnel est ­décisionnaire », tempère pourtant Jacques Bungert.

Équipes transversales

Pour les deux nouveaux patrons de Y&R France, qui se retrouvent à la tête de plus de 400 personnes, les raisons de leur nomination sont autres. « Notre mission est de trouver les moyens d'offrir aux clients une vision et une approche globales. On ne peut plus fonctionner par castes », lance Frédéric Torloting. L'ambition du duo peut donc se résumer en un mot, celui qui taraude tous les groupes de communication ces derniers temps : intégration. « Nous n'avons pas de dogme en la matière. Mais le changement sera significatif, notamment pour le pôle développement, dans lequel nous comprenons les plannings stratégique et créatif et les gains de budgets », précise Jacques Bungert, qui ne jure que par la constitution d'équipes transversales. Un comité de direction « groupe » devrait rapidement être mis en place, ainsi qu'un système d'intéressement au résultat cher aux deux nouveaux ­patrons, en qui Massimo Costa a trouvé, à son image, « deux véritables entrepreneurs qui ont montré un talent de développeurs ». Espérons pour eux qu'il leur laissera un peu plus de neuf mois pour donner naissance au nouveau Y&R.

Envoyer par mail un article

Young & Rubicam mise sur un tandem bien intégré

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.