Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Michèle Ferrebeuf aux commandes de McCann

24/11/2005

La présidente de MRM prend la tête de McCann France. Conservant les rênes de la filiale marketing services du groupe, elle pilotera aussi McCann Paris et Momentum.

Le vent continue de porter au sommet les talents venus des services marketing. Après l'arrivée, en septembre, du tandem Jacques Bungert-Frédéric Torloting, fondateurs de l'agence d'événements Prodeo, à la tête de Y&R France, c'est au tour de la discrète mais efficace présidente de MRM Partners, Michèle Ferrebeuf, de prendre du galon : elle vient d'être nommée présidente du groupe McCann en France. À cinquante ans, auréolée du succès de la filiale de marketing relationnel de McCann (lire l'encadré), la nouvelle PDG va cumuler les casquettes. Elle succède à Gérard Charbit, appelé à d'autres fonctions dans le groupe, et continuera à présider MRM tout en pilotant l'agence de publicité McCann Paris et Momentum, la filiale de marketing événementiel et promotionnel. Un périmètre d'intervention à 360° répondant aux besoins des annonceurs.

« Les agences de publicité traditionnelle ne sont plus que l'ombre d'elles-mêmes, ­affirme-t-elle. Leur sphère d'influence s'est fortement rétrécie et il faut en tirer les conséquences d'un point de vue organisationnel. » Appréciée de son management américain, la nouvelle présidente a toute latitude pour redéployer comme elle l'entend les différents pôles du groupe. « Mon premier souci sera d'en finir avec les cloisonnements. Je ne veux plus d'un mur entre McCann Paris et MRM. Toutes les structures doivent travailler main dans la main pour offrir la meilleure valeur ajoutée aux clients. » Un credo qui devrait se traduire par une remise à plat du mode de rémunération des filiales.

Le problème McCann Paris

Michèle Ferrebeuf, qui se définit comme une femme d'affaires pragmatique et engagée, ne compte pas se contenter de belles paroles. « Venir des marketing services est une force, alors que c'était considéré comme un handicap il y a encore quelques années, explique-t-elle. Je crois même que cette approche " business " est une chance donnée à la communication de redorer son blason en apportant des réponses plus pointues, plus professionnelles. »

Ce qui ne l'empêchera pas de s'attaquer au principal problème de McCann en France : le manque de visibilité de son agence de publicité. Bien qu'en charge de beaux budgets comme L'Oréal Paris, Opel ou Nestlé, McCann Paris traverse une mauvaise passe, le dernier épisode en date étant la perte du budget Champion il y a six mois. Michèle Ferrebeuf veut réinsuffler le goût d'entreprendre et de gagner aux équipes de l'agence. Premier signe de changement, elle a nommé Nicolas Guzman, jusqu'alors en charge de la coordination monde du budget Nestlé, au poste de DG de McCann Paris. « Je souhaite pousser les jeunes qui ont envie de s'engager, prévient-elle. Je serai là pour leur apporter un projet. »

Envoyer par mail un article

Michèle Ferrebeuf aux commandes de McCann

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies