Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

W & Cie en transversale

08/12/2005

La filiale d'Havas souhaite développer son pôle publicitaire. Elle vient de recruter l'ancien vice-président de Callegari Berville Grey, François Lamotte.

Ce sont les métis qui font les plus beaux bébés. » En rejoignant W&Cie au poste de directeur associé en charge du pôle publicité pour développer son offre en ce ­domaine, François Lamotte affiche déjà haut et fort le credo de la filiale d'Havas. Depuis sa création en 1997, l'agence parie sur l'association des ­métiers du design et de la communication, notamment corporate, avec des expertises fortes en édition d'entreprise et en événementiel. À quarante et un ans, l'ancien directeur général d'Alice, puis de Lowe Paris, passé en 2002 à la vice-présidence de Callegari Berville Grey, se déclare séduit par une agence disposant d'un fort planning stratégique et plaçant la marque au centre de ses réflexions. « Nous sommes aujourd'hui sept publicitaires réunis sur un même plateau, au sein d'une équipe de création de vingt-cinq personnes spécialisées en retail, design, identité visuelle et publicité », explique Gilles Deléris, associé-fondateur de W&Cie.

Quête de reconnaissance

Le développement de l'agence sur le secteur de la publicité ne date pas d'hier. Deux directeurs de création, Ivan Pierens et Thierry Benenati, ont rejoint l'agence en septembre 2004, concevant des campagnes pour ses différents clients, dont le gratuit Paru Vendu, qui a gagné 10 % de part de marché suite à la diffusion de spots et d'annonces explorant avec humour le thème de l'efficacité. « Je mise sur l'ouverture d'esprit des publicitaires, qui sont bien trop nombrilistes et cloisonnés », commente Ivan Pierens, rappelant que le Club des directeurs artistiques britannique n'a pas hésité à primer, en son temps, le design de l'iMac. « En publicité, nos ambitions sont fortes, ajoute Denis Gancel, président-fondateur de l'agence. Le marché nous demande cette transversalité. »

Avec 90 salariés et 11 millions d'euros de marge brute en 2005, W&Cie ambitionne d'engranger 3 millions d'euros l'an prochain via son pôle publicitaire. Encore faut-il que le marché reconnaisse l'agence comme experte en la matière. « Pour Aéroports de Paris, l'agence a réalisé un important travail sur l'identité de la marque, en concevant notamment son logo. Ce travail a inspiré le brief publicitaire, mais la campagne a été conçue par DDB », précise François Lamotte. À l'époque, W&Cie n'avait pas encore de pôle publicitaire...

Envoyer par mail un article

W & Cie en transversale

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies