Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Le groupe Yin fait circuler les énergies

19/01/2006 - par Alexandre Debouté

Le groupe indépendant entame cette nouvelle année avec une taille suffisante pour s'affirmer comme un multispécialiste de la communication intégrée. Et devrait le faire davantage savoir que par le passé

Les dirigeants du groupe Yin vont pouvoir souffler. Après le rachat de l'Agence du siècle début 2005, l'acquisition de l'agence de publicité Créhalet Pouget Poussièlgues (CPP), en octobre dernier, est la dernière pierre à l'édifice construit à raison de douze acquisitions en seulement quatre ans d'existence. Le groupe fondé par Éric Lavollé, en 2001, n'a en effet eu de cesse d'élargir sa palette en intégrant toujours plus de nouvelles compétences. Au socle initial, qui était constitué par Yellow Graphic (identité visuelle), Imaginet (Internet) et Idyllis (SSII), a été aggloméré des activités en marketing opérationnel (avec le rachat de Kojito et de Fisher Street), en management de la relation client (Téléaction) et en veille concurrentielle (Marketing Intelligence).

Être le leader des indépendants

« Nous avons un positionnement de multispécialiste soucieux d'efficacité, ­explique Éric Lavollé, président du groupe. Avec ces dernières acquisitions en publicité, Yin affine son modèle économique et peut désormais afficher ses prétentions. » Un « mariage de l'efficacité et de la séduction », selon l'expression d'Annie Poussièlgues, vice-présidente en charge de la création. Et la volonté de le faire savoir sur le marché, après plusieurs années de grande discrétion du groupe.

Avec, au total, 60 collaborateurs pour 6 millions d'euros de marge brute en 2005 (après intégration de CCP), et un objectif de 8 millions d'euros pour 80 personnes en 2006, Yin pense avoir atteint la bonne taille pour aller taquiner les grands noms du marché sur certaines compétitions. Très présent dans les secteurs de la santé (20 % de sa marge brute) et de la grande consommation alimentaire, Yin travaille sur une quinzaine de comptes, dont Boots Healthcare (Strepsil, Nurofen, etc.), Accor ou 3M. Pour devenir leader des groupes indépendants, notamment face au groupe Extrême, qui vient lui-même de racheter l'agence de publicité Springer&Jacoby Paris, Yin ambitionne de croître de 50 % par an. L'arrivée récente des budgets Isover et Rustica va dans ce sens.

Envoyer par mail un article

Le groupe Yin fait circuler les énergies

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

W