Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Ligaris saute dans le grand bain

26/01/2006 - par Delphine Masson

L'enseigne fondée par Pierre Siquier prend le contrôle de L'Agence, une entreprise quatre fois plus grosse qu'elle. L'opération la positionne désormais comme un groupe corporate indépendant d'envergure.

L'Agence sous pavillon Aegis, c'est fini. « L'édition d'entreprise ne présente pas de réelle synergie avec le reste de notre activité », explique Marie-Laure Sauty de Chalon, nouvelle présidente d'Aegis France, qui a choisi de recentrer l'activité du groupe sur le conseil médias et les métiers « digitaux ». Une opportunité que n'a pas laissé passer Pierre Siquier, fondateur en 2003 de l'agence corporate Ligaris, en rachetant 51 % du capital de L'Agence... pour le plus grand plaisir de Sophie Reinauld, présidente de l'enseigne d'édition (consumer magazines, journaux internes, rapports annuels, conseil éditorial et graphique) l'une des plus importantes du marché. « J'ai tous les avantages d'un groupe, la solidité, la crédibilité, les passerelles pour les clients, sans les inconvénients, assure-t-elle. Aegis détenant une entité Internet avec Isobar, je n'aurais, par exemple, pas pu développer cette activité comme je l'entends. »

Plus près du peloton de tête des agences françaises

Sophie Reinauld, qui conserve la présidence de L'Agence et de ses filiales (voir encadré ci-contre), devient vice-présidente et deuxième actionnaire de Ligaris. Le nouvel ensemble emploie 170 salariés et affiche 14,5 millions d'euros de marge brute, ce qui le rapproche du peloton de tête des agences corporate en France, réunissant Euro RSCG C&O, Publicis Consultants et TBWA Corporate.

Aegis, qui conserve 49 % du capital de L'Agence (contre 51 % avant l'opération), donne donc carte blanche à Ligaris pour développer un groupe corporate important, notamment dans le domaine d'Internet et des ­relations presse. Une entité spécifique devrait voir le jour sous peu avec une première embauche. « Aegis voulait se développer sur le conseil avec Pierre Siquier, mais ce dernier tenait à rester indépendant. Leur attitude est plutôt intelligente. Ils savent que nous allons nous défoncer et ils en recueilleront les fruits », commente Sophie Reinauld. De son côté, Pierre Siquier, ancien président de DDB&Co et de TBWA Corporate, réalise lui aussi un rêve : ­concurrencer les grands groupes avec une structure indépendante en communication institutionnelle, axée sur la gestion des opinions et la maîtrise des contenus. « Au départ, tout le monde souriait. Mais on y arrive au bout de deux ans, ce qui n'est pas si mal », déclare le président de ­Ligaris, dont l'équipe va rejoindre les bureaux de L'Agence, rue ­Greneta à Paris. Même si l'on sait bien que, dans les fusions-acquisitions, le plus dur reste à faire après la signature des contrats entre les managers.

Envoyer par mail un article

Ligaris saute dans le grand bain

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies