Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Denuo, l'arme de Publicis dans la bataille du numérique

02/03/2006 - par Alexandre Debouté

Le groupe présidé par Maurice Lévy crée une structure spécialisée dans l'interactivité et la mobilité, marchés en pleine expansion.

En communication, existe-t-il des hasards de calendrier ? On peut se le demander après que Publicis a annoncé, le 22 février, en pleine semaine de présentation des candidats à l'appel d'offres d'Orange, la création de Denuo, structure destinée à « anticiper et exploiter l'environnement en pleine mutation de la communication numérique, interactive et mobile ». Une initiative qui montre l'enjeu, colossal pour les groupes de communication, de la révolution numérique. Orange n'est en effet qu'un budget parmi d'autres, de plus en plus nombreux, où l'interactivité et la mobilité deviennent des priorités.

Pour frapper les esprits, Publicis n'a pas lésiné sur les moyens. Denuo (du latin « à nouveau ») se présente ni plus ni moins comme la « dream team » du marketing interactif et du numérique. Aux commandes, Jack Klues, président de Publicis Groupe Media (PGM), et Rishad Tobaccowala, « Chief Innovation Officer » de PGM, classé parmi les « Top Business Leaders » par le magazine Time. Une quinzaine de « partenaires » participent à l'aventure, la plupart ayant lancé avec succès des structures de consulting et/ou de création en marketing numérique. C'est le cas de Nick Pahade, ancien président de l'agence Beyond Interactive, qui a travaillé pour Reebok, Nokia ou Masterfoods, et de Tim Harris et P.J. MacGregor, fondateurs de l'unité de jeux vidéo en ligne Play de Publicis.

« Denuo doit jouer, pour les clients de Publicis ou pour ses propres clients, un rôle disruptif dans les nouveaux médias », affirme John Rossant, vice-président en charge de la communication et des affaires publiques de Publicis Groupe. Particularité de l'entité, elle pourra prendre des participations dans différentes sociétés et nouer des partenariats de capital-risque. Basée à New York et Chicago, Denuo travaille d'ores et déjà pour General Motors, pour lequel elle a conçu un jeu vidéo en ligne durant la tournée NCAA de basket-ball, ou Coca-Cola, pour lequel elle a conçu un site Web autour des courses automobiles Nascar.

Concurrents en ébullition

Cette annonce intervient alors que tous les grands groupes se sont lancés dans une course contre la montre. Chez Havas, on fait mine de ne pas être affecté par l'initiative de Publicis. « Nous ne souhaitons pas créer un ghetto de l'interactif, déclare Stéphane Fouks, coprésident d'Euro RSCG France. Le numérique est partout. » Réunis les 27 et 28 février à Shanghai, les 230 principaux cadres d'Euro RSCG Worldwide devaient présenter une « offre alternative », dont l'une des initiatives est la création d'un laboratoire d'idées de planneurs stratégiques en médias, publicité, marketing services et... Internet. Un mouvement que BETC avait amorcé en lançant Labo, une entité dont la finalité est de replacer la stratégie médias au coeur de l'agence. Au même moment, FullSix (WPP) lance en France, en Italie et au Royaume-Uni SixandCo, une filiale spécialisée dans le marketing interactif « nouvelle génération ». Comme on parle d'Internet 2.0, il y a bien une communication 2.0 qui commence à prendre forme.

Envoyer par mail un article

Denuo, l'arme de Publicis dans la bataille du numérique

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies