Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

La Chine, eldorado ou dragon ?

09/03/2006 - par Alain Delcayre

L'agence parisienne indépendante Sogoa ouvre un département consacré à la communication des PME vers la Chine. Un marché que peu d'agences se risquent encore à défricher.

En juin prochain, Sport System Ingeneering (SSI), une jeune start-up installée près de Poitiers (Vienne), présentera à Pékin, à l'occasion d'un salon spécialisé, son produit phare, Nagero, un appareil d'entraînement et de musculation destiné aux nageurs de haut niveau. La jeune PME picto-charentaise doit cette incursion sur le marché chinois aux conseils de l'agence parisienne Sogoa et à sa partenaire chinoise MRGC.

Cette opération est la première réalisée par le tout nouveau département de Sogoa consacré à la Chine. Un département dirigé par Jean-Christophe Vionnet, trente-sept ans, ancien chef de publicité (LSA et Le Parisien), passé par Multimania et Neuf Telecom, et qui vient de séjourner trois ans à Pékin au sein de l'agence de communication chinoise Pegasus. Son diagnostic est sans concession : « Les PME-PMI françaises ont d'énormes lacunes à l'exportation sur ce type de marché. Nous leur offrons des relais de poids via les agences locales de relations publiques MRGC et de publicité Topsunad. » Selon lui, l'offre de conseil sur cette cible d'entreprise est quasi inexistante en France.

« Pas encore le réflexe RP »

De fait, hormis Ubifrance, organisme public d'aide au développement à l'exportation qui conseille nombre de PME-PMI, entre autres sur l'Asie, peu d'agences de communication s'intéressent à ce marché. Très active auprès de groupes français visant le marché chinois, Edelman Paris observe peu de demandes de la part des PME. « Elles estiment, à juste titre, qu'elles n'ont pas les moyens de faire de la publicité sur ce type de marché. Malheureusement, elles n'ont pas encore le réflexe RP », regrette Marie Rouet, présidente de l'agence de relations publiques, dont le réseau est présent à Pékin, Canton et Shanghai. Elle conseille toutefois quelques PME dans leur développement en Chine, telles Pierre Hermé, le Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne pour le Chablis et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

« Nous ne prospectons pas beaucoup auprès de ce type d'entreprises », reconnaît pour sa part Arnaud Malherbe, consultant chez Fleishman-Hillard, réseau de RP qui dispose de quatre bureaux en Chine et travaille, en revanche, pour de grandes marques chinoises en France (Huawei et TTE). Une activité que Sogoa souhaite aussi développer à terme avec les clients de ses partenaires chinois désireux de s'implanter en France.

« Si les marques chinoises sont encore concentrées sur leur marché, elles sont de plus en plus nombreuses, telles Lenovo, Haier, Changhong ou Li Ning, à avoir des velléités internationales, poussées d'ailleurs par le gouvernement », constate Jean-Christophe Vionnet. Mais, pour l'heure, sa priorité reste les entreprises ou collectivités françaises. Il participe ainsi à un appel d'offres de la région Pays-de-la-Loire pour la réalisation d'un stand en vue du salon nautique de Qingdao, le 27 mai.

 www.sogoa.com

 www.topsunad.com

 www.mrgc.com.cn

 www.fleishman.com

 www.edelman.com

Envoyer par mail un article

La Chine, eldorado ou dragon ?

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.