Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

3e Œil invente les objets du futur

23/03/2006 - par Pascale Caussat

Cette agence, qui imagine de nouveaux scénarios d'usage pour les technologies, montre l'évolution du métier de designer, de la création d'objets vers la conception de services.

C'est une méduse, ou un champignon, dotée d'yeux de mouche, en équilibre sur une bille... Cet objet bizarre n'est pas sorti du cerveau malade d'un designer dévoyé mais résulte des recherches de la société de design 3e Œil sur l'intégration de la technologie dans la décoration. Que l'on ne s'y trompe pas, cet objet domestique n'existe pas, mais il est la représentation en 3D de la forme que pourrait prendre un serveur multimédia dans un futur proche. Née en 2000 en pleine explosion de la bulle Internet, 3e Œil a évolué de la conception d'objets vers une réflexion sur les usages. Elle imagine aujourd'hui plus d'objets virtuels que de vrais produits, témoignant de la capacité d'adaptation des agences de design. « Nous ne sommes plus dans une logique où le design suit la fonction, explique David Carvalho, un des fondateurs de 3e Œil, venu de Philips Design. Désormais, le design suit le service, car nous sommes dans une économie de services. Voyez les constructeurs automobiles, dont les premiers clients sont les loueurs de véhicules. »

Mobilité et communication

Les industriels du transport ou de la téléphonie le savent : leur métier n'est plus de fabriquer un énième objet dans une société de consommation saturée, mais de fournir de la mobilité et de la communication. Ainsi, l'industrie automobile se penche sur les moyens de proposer différents véhicules selon les besoins de l'utilisateur, sur la base d'une location longue durée (un break familial pour le week-end, une citadine durant la semaine et une camionnette en cas de déménagement). La RATP, elle, loue des bicyclettes. Quant à France Télécom, elle réfléchit sur l'accompagnement des professionnels et particuliers dans leurs besoins de communication. Toutes ces pistes alimentent le travail d'agences comme 3e Œil, In Process, Intuitions ou Plan créatif, qui a créé la méthode « User First » (lire l'encadré). La grande consommation ne reste pas à l'écart : les lessiviers ou les groupes alimentaires testent également des scénarios d'usage, dans le but d'échapper à la banalisation.

Une aide à la décision

« Le design est en crise, assure Clément Rousseau, PDG de Plan créatif. Bien souvent, il ne fait qu'esthétiser des objets qui ne sont déjà plus d'actualité. L'idée que le design peut servir à justifier une différence de prix n'est plus valide. Il faut partir de ce que veulent les clients. » Maintenant, Plan créatif se définit comme « concepteur de cahiers des charges », une démarche qui n'aboutit pas forcément à un dessin de produit. Pour sa part, 3e Œil propose des outils d'aide à la décision pour les entreprises. Grâce à la modélisation 3D, elle guide le marketing de Dé- cathlon dans la mise au point de chaussures de sport, avant même la création d'un prototype. Lorsque le lancement de la 1007 de Peugeot a été retardé en raison de difficultés techniques sur la porte coulissante, l'agence a réalisé des films virtuels à destination des commerciaux. Pour France Télécom, elle tourne des vidéos incrustées d'images numériques pour visualiser les nouveaux comportements dans deux ans. Le design de services, ce n'est pas de la science-fiction.

Envoyer par mail un article

3e Œil invente les objets du futur

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.