Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Laurent Habib à découvert

06/04/2006 - par Delphine Masson

Longtemps numéro deux d'Euro RSCG C & O, il prend la présidence de l'agence, succédant à son mentor, Stéphane Fouks.

Laurent Habib nommé PDG d'Euro RSCG C&O en remplacement de Stéphane Fouks : la nouvelle ne surprendra pas les observateurs. L'impétrant, ­directeur général de la filiale corporate d'Havas depuis 1998, est de facto aux commandes depuis que Fouks a pris la direction d'Euro RSCG France, il y a deux ans. À bientôt quarante-quatre ans, sa promotion sonne comme une ­reconnaissance. « Enfin, l'éternel numéro deux, l'homme de l'ombre, accède à la ­lumière », commente un connaisseur du milieu. Ce fidèle de Fouks a fait toute sa carrière dans le sillage de celui-ci, de RSCG Public à Euro RSCG C&O. En seize ans, les deux compères, amis depuis la faculté, ont façonné la plus généraliste des agences corporate.

Un affectif enthousiaste

« Être numéro deux, c'est une petite douleur narcissique, mais c'est aussi un grand confort, confie Laurent Habib. J'ai pu ainsi, en toute liberté, grandir, me construire, évoluer. » Le poste lui a plutôt réussi. « Il est très ouvert, apporte beaucoup d'idées », commente Patrick Magd, ­directeur de la communication d'EDF, l'un des grands clients d'Euro RSCG C&O. « C'est un grand professionnel ­convivial et chaleureux, explique, pour sa part, Jacques-Emmanuel Saulnier, ­directeur de la communication d'Areva, autre client important de l'agence. En bon Méditerranéen, il s'emballe parfois, vous entraîne, enthousiaste, sur des pistes improbables. Mais on peut tout lui dire, il ne se fâchera pas. » Bien que réputé pour ses coups de gueule et son franc-parler, Laurent Habib (« bien-aimé » en arabe) porte bien son nom. « C'est un excellent directeur général. Il donne envie d'avancer, d'apprendre », raconte Florent Chapel, ancien salarié de l'agence, aujourd'hui chez Leo Corporate. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si Laurent Habib enseigne toujours, à Paris I, la communication.

Désormais en première ligne, cet « affectif qui a un grand besoin d'être aimé », dixit Stéphane Fouks, ne pourra plus s'abriter derrière ce dernier. Quant au patron d'Euro RSCG, la promotion de son homme de confiance lui permettra de conserver un oeil sur l'une des plus importantes filiales du groupe, avec 380 salariés et plus de 50 millions d'euros de marge brute. À la tête de la filiale corporate d'Havas, Laurent Habib peut compter sur une organisation de type cabinet d'avocats, avec de nombreux « partners », qu'il a contribuée à mettre en place. Et un carnet d'adresses bien garni, jusque dans les sphères politiques. Comme d'autres dans le groupe, il conseille, à titre personnel, un homme politique, Dominique Strauss-Kahn.

Sauveur du budget Orange

Dans son nouveau costume de PDG, Laurent Habib tient à garder une longueur d'avance sur ses ­concurrents. « Nous avons été les premiers à fusionner, au sein d'une même structure, le corporate et la communication financière, puis la communication interne. Parce qu'un patron, cela pense à trois choses : sa marque, son cours de Bourse et la mobilisation interne », explique Laurent Habib. Son prochain chantier : renouveler les méthodes de travail. Histoire d'accompagner un métier en évolution. « Aujourd'hui, la communication doit être choisie et non plus imposée, d'où l'émergence d'un mélange entre publicité et divertissement, communication et information», explique celui qui vient de remporter la communication d'entreprise mondiale d'Orange, sauvant l'honneur du groupe Havas dans cette compétition. Un fait d'armes qui a contribué à l'asseoir dans le fauteuil de Stéphane Fouks.

Envoyer par mail un article

Laurent Habib à découvert

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.