Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Harrison & Wolf dans le giron de TBWA

22/06/2006 - par Marie Malaterre

Les cofondateurs de Harrison & Wolf, Jean Claude Boulet et Jean-Christophe Alquier, ont vendu leur agence à la filiale française d'Omnicom.

L'histoire bégaie.... Huit ans après le rachat de BDDP par le groupe TBWA, ce dernier vient de racheter la majorité du capital de l'agence Harrison&Wolf, cofondée en 1999 par Jean-Claude Boulet... le B de BDDP. La filiale française d'Omnicom prend une participation majoritaire dans l'agence de communication corporate. Une façon pour Jean-Claude Boulet de valoriser une entreprise qui affichait 9 millions d'euros de marge brute en 2005, tout en lui offrant les moyens d'accélérer son développement.

Un marché en forte progression

Cet accord répond aussi aux exigences d'un marché de la communication corporate en forte progression : il a doublé en deux ans et la moitié des entreprises du CAC 40 mènent désormais des campagnes institutionnelles. « Il n'y aura pas de fusion », explique Jean-Christophe Alquier, cofondateur et directeur général de Harrison&Wolf. L'agence conservera son identité et Jean-Claude Boulet continuera d'assurer la présidence de l'enseigne qui, de fait, sera en concurrence avec sa nouvelle cousine TBWA Corporate. Une politique de double enseigne, que les principaux acteurs du marché, parmi lesquels Euro RSCG C&O ou Publicis Consultants, n'ont pas adoptée. Pour Éric Giuily, coprésident de Publicis Consultants, ce nouveau partenariat s'explique par « la difficulté, pour des agences indépendantes qui prennent de l'ampleur, de rester seules et isolées ».

Comme dans la publicité, deux écoles s'affrontent donc. « Notre priorité, au niveau du corporate, est de compléter notre offre au sein d'une seule marque et de bénéficier ainsi d'une force de frappe commerciale déterminante, notamment lors des appels d'offres », ajoute Éric Giuily. Au-delà de considérations stratégiques, les aspirations de dirigeants, sans nul doute attachés à leur autonomie, ne sont pas non plus étrangères au choix de TBWA.

Envoyer par mail un article

Harrison & Wolf dans le giron de TBWA

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.