Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Leo Burnett et Arc ne font plus qu'un

29/06/2006 - par Alain Delcayre

Leo Burnett fusionne ses activités publicitaires et marketing services mais conserve les deux marques commerciales.

Àla méthode radicale et expéditive d'Interpublic, qui compte fusionner en dix-huit mois ses réseaux publicitaires et marketing services, Draft et FCB, dans le monde entier (lire en page 27), certains préfèrent la méthode douce. Comme TBWA Paris il y a quelques semaines (lire Stratégies n° 1417) et, aujourd'hui, Leo Burnett (Publicis Groupe). Déjà expérimenté en Australie, le rapprochement des deux disciplines vient d'être scellé en France avec la fusion de Leo Burnett Paris et Arc, le pôle marketing services du groupe.

Simplifier l'offre

« En mettant en place un seul compte d'exploitation, mais en gardant les deux marques, nous facilitons le travail en commun des équipes commerciales et créatives des deux agences, qui sont réunies sur un même plateau depuis déjà un mois », explique Patrick Mercier, PDG de Leo Burnett France. Patrons de la création de l'agence de publicité parisienne, Jean-François Goize et Stephan Ferens prennent la direction de la création du nouvel ensemble. Ils travailleront en étroite collaboration avec les responsables de la création par techniques (publicité, promotion, marketing direct, etc.).

« L'objectif est de simplifier l'offre », ajoute Patrick Mercier, qui a créé le poste de directeur de marque, dont la mission sera de chercher les meilleures réponses pour les clients, en s'appuyant sur les compétences d'un tout nouveau directeur du « channel planning », une sorte de stratège des moyens devant proposer le mix marketing le plus efficace et le plus performant. C'est Jean-Pierre ­Mialon, planneur stratégique à l'agence et ancien directeur de la création de Challenger House (également filiale de Publicis Groupe), qui aura cette responsabilité.

Au niveau du management, ­Michel Perret, Sylvie Poiré et Michèle ­Gilbert restent directeurs généraux de l'agence publicitaire. La direction générale de l'activité marketing services, labellisée Arc, avec entre autres budgets propres Thalys, la région Flandre et Ariston, est quant à elle confiée à David ­Gaudry, débauché pour l'occasion de FCB 20/80. La nouvelle entité, regroupant désormais 150 salariés, compte développer le nombre de clients ayant recours à l'ensemble de ses services, comme Procter&Gamble, Intermarché, Prisma Presse et Fiat le faisaient déjà avant même la fusion.

Envoyer par mail un article

Leo Burnett et Arc ne font plus qu'un

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.