Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Périmètre

Le bond en avant de Publicis

11/01/2007

Le 24 janvier, Maurice Lévy devrait boucler la troisième plus importante acquisition de Publicis Groupe depuis les rachats de Saatchi&Saatchi en 2000 et de Bcom3 (Leo Burnett) en 2002. L'offre publique d'achat amicale en cours sur l'américain Digitas devrait profondément modifier le profil du quatrième groupe publicitaire mondial. En acquérant pour 1,3 milliard de dollars (près d'1 milliard d'euros) ce spécialiste américain des marketing services et de la communication numérique, qui pèse quelque 390 millions de dollars (300 millions d'euros) et emploie plus de 2 000 personnes, « Publicis Groupe réalisera 34 % de son activité dans les marketing services et 15 % dans le numérique, soit l'équivalent d'environ 700 millions d'euros, prenant ainsi une longueur d'avance sur ses concurrents », assure son président. Le partenariat liant Digitas à Google, Yahoo et MSN fera de Publicis le premier acheteur d'espace publicitaire de ces trois acteurs majeurs du Web.

Digitas restera autonome

Une opération stratégique : la filiale médias de Publicis, ZenithOptimedia, prévoit qu'en 2010, plus de 10 % du marché mondial de la publicité et des marketing services sera assuré par la communication numérique. Ainsi, entre 2006 et 2009, la publicité numérique devrait passer de 24 à 43 milliards de dollars (de 18 à 33 milliards d'euros). Avec Digitas, dont la croissance, selon les analystes, oscillerait entre 10 et 15 % cette année, Publicis espère donc bien rebondir après le trou d'air de 2006 qui l'a obligé à réviser ses objectifs à la baisse.

Essentiellement implanté aux États-Unis via ses trois filiales : Digitas, Modem Media (hotshop créative) et Medical Broadcasting Company (agence interactive santé), le groupe américain Digitas, qui compte parmi ses principaux clients Amex et ­General Motors (44 % de son activité), restera autonome au sein de Publicis Groupe. « L'objectif est de le développer rapidement dans une quinzaine de pays, tout en conservant une offre interactive multiple au sein du groupe, que ce soit à l'intérieur de chacun des réseaux (Publicis, Saatchi et Leo Burnett) ou via Publicis Group Media avec Zed Digital », déclare Maurice Lévy. David Kenny, CEO de Digitas, intègre à cette occasion le « P12 » (comité de direction opérationnel) du groupe en qualité de responsable de la stratégie interactive.

www.digitas.com

Envoyer par mail un article

Le bond en avant de Publicis

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

W