Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Black and Gold se dédouble

08/03/2007 - par Pascale Caussat

L'agence crée deux unités autonomes, gage de meilleure implication des équipes et d'adaptation à la baisse des revenus que connaît à son tour le secteur.

Agence de design de quarante-cinq personnes cherche grand plateau avec travaux dans un quartier animé de Paris. Nicolas ­Chomette-Bender, directeur général de Black and Gold, est en pleine prospection immobilière pour trouver à loger la nouvelle organisation de sa ­société. Arrivé de Landor en août 2004, le manager a remis en cause le cloisonnement habituel par métier : marketing, création, développement, production. Ces deux derniers départements ont été fusionnés et l'agence de packaging comporte désormais deux équipes travaillant en parallèle, pilotées chacune par un directeur marketing, un directeur de création et un responsable de réalisation.

Délocalisations

Trois récentes recrues, venues de Landor et Enterprise Identity Group, renforcent la seconde équipe ces derniers mois. « Il est difficile de mettre un responsable à la tête de chaque service avec dix à douze personnes sous ses ordres, ­estime Nicolas Chomette-Bender. Il se retrouve à faire beaucoup de ressources humaines et à passer moins de temps sur les clients. Des équipes restreintes permettent d'être plus impliqué. »

Cette refonte a également été ­motivée par la crise de la rémunération des agences de design, dont l'activité production, longtemps très lucrative, est de plus en plus délocalisée dans des pays à faibles coûts salariaux comme l'Inde, la Chine ou l'île Maurice. « Le design est en train de vivre ce qu'a expérimenté la publicité avec les lois Evin et Sapin », assure Nicolas Chomette-Bender. Black and Gold, qui réalisait le tiers de son activité dans la production il y a deux ans, a déjà reclassé certains de ses exécutants PAO dans d'autres métiers, comme le développement ou la relecture. Avec 4,8 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2006, en stagnation par rapport à 2005, l'agence de Panzani et Timotei n'attend plus que des nouveaux locaux pour parfaire sa mutation.

Envoyer par mail un article

Black and Gold se dédouble

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies