Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Reflect, de Limoges à Euronext

06/09/2007 - par Lionel Lévy

L'agence s'associe avec Emakina, première enseigne interactive belge. Histoire d'une PME limougeaude devenue un acteur européen de premier plan.

Ne jamais cesser de croire en ses rêves. C'est depuis dix ans le leitmotiv de Manuel et Carlos Diaz, qui viennent de céder leur agence Reflect au belge Emakina, leader des enseignes interactives outre-Quiévrain. En 1997, ces deux frères originaires de Limoges, alors âgés de dix-huit et vingt-quatre ans, décident de créer une agence interactive. « Mes parents souhaitaient que je fasse médecine, mais lors d'un voyage scolaire en Angleterre, j'ai acquis la conviction que le Net serait révolutionnaire, raconte Manuel Diaz. J'ai donc décidé de me lancer. » Son frère Carlos, alors professeur d'espagnol, tourne également le dos à sa carrière pour le suivre.

« Rester des bâtisseurs »

Leur structure, basée à Limoges, conquiert ses premiers clients régionaux et devient rentable dès la première année. À partir de 2000, Reflect signe ses premiers grands comptes nationaux, rachète une agence de design, puis prend une participation dans une société de conseil en stratégie Internet. En 2004, l'entreprise ouvre son bureau parisien. Reflect poursuit dans la voie du Web 2.0 avec, en 2006, l'essaimage de Blue Kiwi, une solution d'intranet participatif. Fin 2006, le groupe compte vingt-cinq collaborateurs, 2 millions d'euros de chiffre d'affaires et des clients aussi prestigieux que Danone, L'Oréal, Dassault, Thales ou Nike. De quoi attirer les convoitises.

Pourquoi avoir succombé à Emakina, une agence belge cotée à Euronext ? « Le directeur financier est un ami, répond Manuel Diaz. Mais c'est surtout le projet commun qui nous intéresse : figurer parmi les cinq premières agences Web européennes dans les cinq ans. Au-delà de l'accord financier - 1,2 million d'euros pour 50 % de participation, nous voulons rester des bâtisseurs. »

www.groupereflect.net

Envoyer par mail un article

Reflect, de Limoges à Euronext

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies