Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Olivier Saguez côté jardin

06/12/2007 - par Pascale Caussat

Le président de Saguez & Partners dévoile une face plus personnelle dans son nouveau livre, Marques & Couleurs. Un ouvrage qui propose aussi des analyses de portée plus générale sur le design.

On connaît ses prises de positions tonitruantes qui agacent ses concurrents, comme dernièrement sur le packaging (cf. Stratégies n° 1470). Dans son livre Marques&Couleurs, qui paraît aux Éditions du mécène juste à temps pour orner le pied du sapin, on découvre une facette plus intime d'Olivier Saguez, le président-fondateur de l'agence de design Saguez&Partners. « Je ne voulais pas d'une monographie ou d'un texte très cérébral. Je me suis adressé à mes enfants et à ma femme de ménage qui se demandent toujours ce que je fais comme métier. La marque est la façade, la couleur est le côté jardin. »

Chaque couleur a son chapitre

En ouverture de l'ouvrage, si personnel qu'il ne l'a dévoilé aux collaborateurs de son agence qu'au tout dernier moment, on apprend qu'Olivier Saguez était un élève distrait qui regardait plus volontiers par la fenêtre qu'au tableau, un enfant observateur qui s'allongeait dans l'herbe pour identifier les personnages cachés dans les nuages. Dès ses débuts au studio de Raymond Loewy, le pape du design industriel, il a appris comment une simple mise en couleurs pouvait structurer un espace, à travers le cas d'un centre de tri postal.

Dans un inventaire à la Georges Perec, il énumère ses coups de coeur, « les chaussures noires en ville, les chemises blanches, les chaussettes orange ou vertes, les yeux bleus, les Post-it jaunes, l'ordinateur blanc nacré, le VTT gris alu, la bouteille de champagne verte, le feutre Pentel noir, le bleu jean, le pull-over de montagne rouge, le téléphérique rouge aussi... ». Ce résident de Chamonix (Haute-Savoie) confesse sa « passion pour les verts : le vert empire, comme le vert granny bien vif, le vert anis, le vert olive, le vert sapin bien sûr, le vert anglais, le vert céladon... » Chaque couleur a droit à un chapitre, abondamment illustré de réalisations de l'agence Saguez&Partners.

Un tel exercice d'introspection ne manquera pas d'irriter ses détracteurs, qui lui reprochent souvent d'appliquer les mêmes recettes à tous ses projets. Vous aimez les ronds verts ? Bienvenue chez Marques Avenue, Aigle ou B&B Hôtels. Les papiers découpés vous amusent ? Ils sont chez Lafayette Maison, SIF ou Nicétoile. Mais si Marques&Couleurs apparaît comme une ode au travail de Saguez&Partners, l'ouvrage livre également des conseils de portée plus générale. Il met en garde contre les mélanges cacophoniques qui enlaidissent les centres- villes ou les packagings alimentaires. « Il vaut mieux utiliser une ou deux couleurs, prescrire toujours du noir ou du blanc en fond, à défaut de maîtriser les bases de la science difficile des couleurs », écrit Olivier Saguez.

Transmettre la passion de son métier

Il réhabilite des teintes mal aimées, comme le marron de la terre, utilisé en complément du bleu dans l'hypermarché E.Leclerc de Concarneau. Il reconnaît avoir appris à aimer le jaune, après être tombé en arrêt face aux citronniers de Capri, et l'avoir réhabilité pour le Tour de France, le chausseur Eram et la chaise Capri dessinée par l'agence. La leçon, c'est que toutes les couleurs ont de la valeur et que leurs capacités d'évocation sont infinies. « Le rouge opéra des Galeries Lafayette n'est pas le rouge brillant de Celio. Une marque en couleurs ne coûte pas plus cher, ajoute-t-il. Dans les pays pauvres comme l'Inde, le Mexique ou la Tunisie, on sait instinctivement utiliser la couleur. C'est un art simple à la base, la difficulté est de savoir les marier. »

Pour le designer, qui enseigne à la nouvelle école de communication de Sciences Po, ce livre est également l'occasion de transmettre la passion de son métier. Étudiants, annonceurs, confrères, particuliers à la recherche d'idées de décoration et même sa femme de ménage, tout le monde peut s'y retrouver.

Envoyer par mail un article

Olivier Saguez côté jardin

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.