Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Draft-FCB retente l'intégration

10/01/2008 - par Alain Delcayre

L'agence s'apprête à nouveau à installer le modèle d'agence intégrée voulu par Howard Draft. Aux commandes depuis octobre, Benoît Héry finalise la phase de réorganisation.

Empiler les compétences ou à l'inverse les absorber, je n'y crois pas », lance Benoît Héry, qui fête ses trois premiers mois à la présidence de Draft-FCB, poste où il a succédé à Bruno Walther (parti chez Ogilvy). « Pour transformer l'intégration des métiers en véritable modèle économique, je mise sur une approche matricielle », explique l'ex-patron de G2 Paris, qui vient de débaucher Jean-Luc Perret du Club des annonceurs pour construire la nouvelle plate-forme de marque de l'agence autour du thème du « point de vue ».

Après s'être attelé à la recapitalisation d'un groupe exsangue, devenu une entité juridique unique officiellement depuis le 1er décembre, Benoît Héry s'est entouré de quatre directeurs généraux : Monique Wahlen, ex-G2 Paris, chargée des stratégies, des contenus et de l'intelligence médias ; Nathalie Cogis, qui reste à l'agence pour se charger du développement international ; Pierre de la Caffinière, ex-Young&Rubicam, qui prend la tête du « new business » épaulé par Agnès Mazières, venue de BETC Euro RSCG ; et Jean-Luc Bagnarat, patron de Formes et Façon, l'activité production et fabrication de l'agence.

Derrière cette première ligne managériale, cinq pôles spécialisés (urbain, mode-luxe, corporate-sociétal, distribution et « touch point » pour le marketing relationnel) dirigés chacun par un patron de marques et un directeur de création constitués en team. Deux autres pôles (jeunes et services) devraient bientôt voir le jour. Quant à la création, qui emploie aujourd'hui 40 personnes et dont la direction reste à pourvoir, elle comptera d'ici à la fin de l'année 20 à 25 % de créatifs étrangers. Enfin, trois activités spécialisées (data, promotion et digital), auxquelles il faut ajouter Formes et Façon, complètent le dispositif, chacune ayant vocation à développer aussi ses propres clients.

« L'agence est désormais en ordre de bataille. L'année 2008 sera celle du développement », assure Benoît Héry, qui estime toutefois avoir sauvé l'essentiel côté business en 2007 avec 1,2 million d'euros de gains de nouveaux budgets (INPES migrants, Skyteam, Pedigree Whiskas, Altrhom, etc.) compensant, selon lui, les pertes de Sofinco, Weight Watchers et Center Parcs.

Envoyer par mail un article

Draft-FCB retente l'intégration

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies