Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Fullsix fait son show

28/02/2008 - par Alexandre Debouté

Le groupe de communication interactive se diversifie dans l'événementiel avec une nouvelle enseigne, Sixtizen, pilotée par deux anciens du Public Système.

Fullsix, « pure player » des nouveaux médias (50 millions d'euros de chiffre d'affaires dont 24,5 millions en France), élargit son offre à l'événementiel avec sa nouvelle enseigne Sixtizen. Le groupe de marketing interactif, qui prépare son coup depuis plusieurs mois, souhaite désormais offrir aux annonceurs des dispositifs complets mêlant opérations de terrain et volet numérique. Marco Tinelli, son président, a confié le pilotage de cette diversification à des spécialistes reconnus de la communication événementielle, Gaël Solignac-Erlong et Max Pons, tous les deux anciens du Public Système, l'un des leaders du secteur en France. Le premier y dirigeait le pôle entertainment, le second a fondé entre-temps l'agence Parti pris, spécialisée dans le montage d'événements pour le secteur du luxe.

Donner corps à la relation client

L'idée de Fullsix est de construire un pôle opérationnel de compétences dans l'organisation d'événements, les relations publiques, l'animation de communautés et la production de ­contenus de marque capables de s'insérer dans des dispositifs relationnels ou promotionnels en ligne et hors ligne, ceux-ci constituant jusqu'à présent le coeur de métier de Fullsix. « La relation client structure désormais la communication, estime Marco ­Tinelli. Or celle-ci ne peut être totalement dématérialisée. Sixtizen va donc proposer des actions de terrain qui présenteront le double avantage de s'inscrire dans la durée et de tirer profit des nouvelles technologies pour créer des événements spectaculaires et exploitables dans des programmes relationnels, notamment. » L'agence compte aussi créer un « baromètre de l'engagement des marques » qui permettra de mesurer l'impact des actions. D'abord lancée en France, cette offre pourrait être étendue à l'international d'ici à la fin de l'année.

Les deux animateurs de Sixtizen ont à leur actif le succès de plusieurs opérations événementielles remarquées pour des annonceurs comme Toyota (lancement d'Aygo), la RATP (« concerts privés ») ou Nokia (« Trends Lab »). L'équipe travaille déjà sur une première opération pour Reebok et devrait finaliser prochainement plusieurs contrats, notamment avec un constructeur automobile et une marque de parfum. L'aventure démarre avec six personnes et comprend, outre Gaël Solignac-Erlong et Max Pons, deux autres anciens du Public ­Système : Charles Hagelsteen, un spécialiste de l'entertainment, manager du label Tiger Sushi, et Pascal Bouchaille, qui avait fondé le pôle luxe au Public Système.

Envoyer par mail un article

Fullsix fait son show

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.