Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Sporever à l'assaut des nouveaux médias

06/03/2008 - par Bruno Fraioli

La société de Patrick Chêne se concentre sur ses activités de « pure player » et la téléphonie mobile. Elle espère étendre sa production de contenus à d'autres univers que le sport.

Àl'occasion de la présentation des résultats financiers de Spor­ever, l'ancien journaliste Patrick Chêne, président et fondateur du groupe, a annoncé son intention de recentrer son activité de « pure player » nouveaux médias dans l'univers du sport. « L'an passé, nous nous sommes séparés de l'activité presse (le magazine But) et de la branche conseil (Sportlab), explique Patrick Chêne. Nous n'étions pas assez lisibles sur le coeur de notre ­activité. »

Créé en mai 2000 et introduit en Bourse sur le marché Alternext cinq ans plus tard, Sporever a bénéficié de ces activités annexes pour atteindre une taille critique. Le groupe, qui a dégagé un résultat net de 1,5 million d'euros en 2007 pour un chiffre d'affaires de 16,3 millions, poursuivra sa croissance en 2008 grâce à la création de sites comme ­mercato365.­com, consacré aux transferts de joueurs, et ­­footanglais365.­com, réalisé grâce à l'acquisition en exclusivité des droits Internet du football britannique.

Opérateur d'Orange Sport TV

« Nous allons aussi développer des sites en partenariat avec des annonceurs », ­indique Jacques-Henri Eyraud, ­directeur général délégué de ­Sporever. Exemple : coach365.com, qui verra bientôt le jour grâce à un partenariat de trois ans avec Intersport.

L'autre axe de développement est la conception de programmes. Pour opérer la nouvelle chaîne Orange Sport TV, lancée le 5 septembre dernier, Sporever s'est doté de moyens de pro­duction vidéo. « Nous avons un savoir-faire en termes de programmes courts destinés à la ­téléphonie mobile, affirme Patrick Chêne. Nous travaillons sur des projets avec les chaînes de la future télévision mobile ­personnelle, et pas seulement dans le monde du sport. » Mais Sporever ne néglige pas non plus des revenus plus « marginaux » : la société vient de réaliser des contenus pour le site du magazine ­érotique Union.

Envoyer par mail un article

Sporever à l'assaut des nouveaux médias

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.