Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PUBLICITÉ

BDDP@TBWA sur la sellette

04/12/1998

Trois mois après la fusion de BDDP et de TBWA, l'enseigne, remise en jeu sur certains budgets, doit affronter plusieurs départs.

Trois clients de l'ancienne agence TBWA, aujourd'hui fusionnée avec BDDP, ont décidé d'aller voir la concurrence. Le Comité interprofessionnel des vins de Bordeaux (CIVB), les gants et les éponges Mapa Spontex et les fromageries Bel (La Vache qui rit et Apéricube) ont remis leur budget en compétition. Mouvement lié au rapprochement avec BDDP ou simple concours de circonstances? Pour les deux premiers, la décision est antérieure à la fusion, puisque les contrats ont été résiliés avant le 30juin dernier. De plus, les crus de Bordeaux et le spécialiste de l'hygiène ménagère ne tournent pas le dos à leur partenaire, puisque BDDP&Fils et BDDP@ TBWA font respectivement partie de la consultation. Le cas Bel est différent. Après la fusion, ce client s'est trouvé en concurrence avec Bongrain, poussant l'agence à trancher. Ce choix aurait été facilité par le renforcement, tant en France qu'à l'international, des positions de Bongrain chez BDDP@ TBWA. Autre cas de figure avec le budget Nissan, qui doublonne avec BMW. Là, une solution sera bientôt trouvée avec la création d'une cellule spécifique. La nouvelle agence conserve aussi trois autres budgets nationaux importants de TBWA, Arthur Martin, Ada et Canon. S'agissant des comptes internationaux comme Absolut Vodka, Apple et PlayStation, rien n'est remis en cause.

Des créatifs mal à l'aise

Sur le plan humain, le problème vient essentiellement des créatifs, visiblement mal à l'aise dans la nouvelle configuration. Christophe Coffre et Nicolas Taubes, les directeurs de création, sont annoncés chez Publicis et pourraient emmener avec eux quatre ou cinq collaborateurs. Ils y retrouveront deux autres anciens de TBWA, le team composé de Frédéric Raillard et Farid Mochart. De son côté, le directeur artistique Stéphane Ferens a rejoint en octobre Lucie Pardo chez Euro RSCG Citroën. Sur les 60personnes que comptait initialement TBWA, 49 avaient intégré la nouvelle enseigne et seule une trentaine devrait demeurer à terme chez BDDP@TBWA. L'enseigne pourrait pallier ces défections en recrutant Dominique Marchand et Jean-Michel Alirol, un team créatif qui s'était illustré, chez Young&Rubicam, sur le budget Orangina. Quant au départ présumé de Jacques Levy, l'ancien patron de TBWA aujourd'hui vice-président du groupe, il pourrait intervenir rapidement.

Envoyer par mail un article

BDDP@TBWA sur la sellette

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.