Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

RÉSEAU

Publicis se renforce outre-Rhin

14/05/1999

Le groupe français a racheté deux enseignes en Allemagne. Deux de plus...

Maurice Lévy était à Francfort, le 6mai, pour célébrer les 40ans de Publicis Allemagne. Le président du directoire de Publicis a aussi officialisé l'acquisition de deux nouvelles sociétés. La première, b.a.s. interactive, a été rachetée à Claus Andreas Preen, un jeune entrepreneur de Munich. Son enseigne, soit 40salariés pour 14MF de marge brute, se place sur le créneau d'Internet et du commerce électronique. Elle a été rebaptisée Publicis Technology, du nom de ce réseau lancé par sa maison mère dans le multimédia. Georg Baums, président de Publicis Allemagne (630MF de marge brute),marché derrière BBDO et Grey, a parallèlement annoncé le rachat de Lenze + Partners, une petite agence de relations publiques (environ 9MF de marge brute pour 10salariés) de Cologne. Michael Lenze, son manager, a gravé le nom de Publicis sur sa plaque. Comparés aux mégadeals qui rythment la communication, ces deux rachats semblent bien modestes. Mais c'est avec ce type d'opérations que Publicis a pu intégrer le top 10 mondial des réseaux de publicité, selon le classement publié parAdvertising Age.Depuis la divorce avec l'américain True North, en 1997, Maurice Lévy et son financier Jean-Paul Morin ont épinglé à leur tableau de chasse plus de 25enseignes dans le monde. Toutes n'ont pas la taille ou la créativité d'Hal Riney, aux États-Unis, soit 4,2MdF de chiffre d'affaires, ou de Casadevall Pedreño, la 6e agence espagnole. En Corée, l'enseigne de Seung-Sool Ahn, acquise en novembre 1997, représente un petit 10MF de chiffre d'affaires...

+36% de chiffre d'affaires

En moins de trois ans, ces acquisitions ont pourtant gonflé le chiffre d'affaires du groupe français, désormais présent dans 71pays, de plus de 12MdF.«Avant d'entreprendre ce programme, nous avions 1MdF de cash, nous les avons toujours»,assure Maurice Lévy, qui a pu financer toutes ces opérations grâce aux bénéfices dégagés par le groupe, soit encore 380MF en 1998. Les résultats du 1er trimestre 1999, annoncés la semaine dernière, sont d'ailleurs en phase. Le chiffre d'affaires est en hausse de 36%, à 8,7MdF, et de 12% à périmètre et taux de change constants.

Envoyer par mail un article

Publicis se renforce outre-Rhin

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies