Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Publicité

L'Eglise catholique sur le chantier de la levée de fonds

24/11/2016 - par Thomas Horst

A l'heure où la place de la religion dans la société est souvent au coeur des débats, notamment politiques, une campagne ne devrait pas passer inaperçue, celle des Chantiers du cardinal. Créés en 1931 par le cardinal Verdier, archevêque de Paris, cette association a pour mission de soutenir les travaux menés dans les huit diocèses d'Île-de-France.

Depuis la loi de 1905, de séparation de l'Eglise et de l'Etat, les églises, comme tous les lieux de culte postérieurs à cette date, ne sont pas pris en charge par l'Etat. Seuls les dons privés financent les nouveaux édifices construit par le diocèse (644 églises construites depuis 1965 dont 300 par les Chantiers du cardinal et 20 projets en cours).

Afin de soutenir cet effort pour l'entretien des lieux de culte, la campagne déclinée en print (affiche, bâches, kakémonos, dépliants) et sur internet (réseaux sociaux et display) cherche à sensibiliser le public au-delà des catholiques pratiquants en posant la question de l'éventuelle disparition de ces monuments dans les communes françaises.

Signée «Peut-on imaginer la ville sans église?», elle montre une église littéralement gommée au milieu de la mairie, de l'école et des habitations caractéristiques des cités françaises.

En ces temps troublés par les questions religieuses, cette campagne se veut une «provocation positive», qui rappelle l'attachement des Français à ses édifices, autant sur le plan culturel et patrimonial que religieux. 

Envoyer par mail un article

L'Eglise catholique sur le chantier de la levée de fonds

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.