Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Internet

Monoprix détourne les émojis

09/12/2016 - par emmanuel Gavard

L'enseigne de centre-ville lance ses émojis à partir du packaging bien connu de ses produits en marque propre. Des expressions de la vie quotidienne, bien plus utiles qu'une simple émotion.

Certains envoient des chats. D’autres des lapins. Tout est bon pour faire passer une émotion dans une discussion. Désormais, il sera possible d’envoyer des produits Monoprix et leur jeux de mots pour s’exprimer sur Messenger. L’enseigne lance ses émojis, baptisés Monojis. Elle a choisi pour cela de valoriser ses bayadères, le design rayé des produits de sa marque propre, avec les jeux de mots qui font fureur.

Devenu un puits sans fond d’inspiration, elles sont désormais des symboles extrêmement forts de la marque. «Leur puissance dépasse de loin tout de ce qu’on peut imaginer. Elles se sont intégrées dans la vie des gens. Il nous arrive régulièrement de recevoir des CV sous cette forme», avoue Florence Chaffiotte, directrice de la marque et du digital chez Monoprix.

Première salve

Devenir une forme de langage à part entière, telle est donc l'ambition de Monoprix, qui prend le contrepied des émojis, pour en faire des «langagie» pourrait-on dire, puisqu’ils sont avant tout informatifs.

«Les textes et jeux de mots reprennent des expressions utiles utilisées par les citadins», explique la directrice. Agrémenté d’un jeu de mots, ça va de soi: «Ton code s’il te poulet?»«C’est quoi ton arête de métro» (sur une boîte de thon)… Un moyen donc, de remplacer des expressions utiles du quotidien et non plus des émotions.

L’opération a été réalisée par Rosapark (Havas) en quelques semaines. L'agence s’est associée avec le street artist Jeremyville pour les dessiner. Et l’opération est sûrement une première salve. «D’autres vagues sont prévues», précise Florence Chaffiote. Seul hic, ces emojis ne sont pour le moment disponibles que sur IOS.

Guerilla marketing

Le lancement sera soutenu par une opération de marketing sauvage en plein cœur de Paris. « Ces "guerrillas" événementielles sont courantes pour nous. Et se prêtent parfaitement à ce type d’opération.»

Même si parfois, ces opérations ne sont que partiellement appréciées des Parisiens, la marque se veut rassurante. «Je ne pense pas qu’on nous en veuille! Nous travaillons avec une entreprise spécialisée qui fait très bien son travail. Ils nettoient tout après. C’est fait très proprement», argue Florence Chaffiotte. Et le street marketing pour vanter des émojis qui veulent s’intégrer dans le quotidien, rien de plus cohérent. 

Envoyer par mail un article

Monoprix détourne les émojis

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies