Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Communication

Paris 2024 veut partager avec le monde... en anglais

06/02/2017 - par Bruno Fraioli

La candidature de Paris pour l’organisation des Jeux olympiques en 2024 s’est dotée d’un slogan en anglais ("Made for Sharing") pour sa campagne internationale. Sa communication aura pour fil rouge le partage.

Ce sont trois mots en anglais qui se sont affichés sur notre tour Eiffel nationale vendredi 3 février à 18h50: «Made for Sharing». Le nouveau mot d’ordre pour le comité de candidature de Paris pour les Jeux d’été de 2024. Un slogan en anglais destiné… à la campagne internationale de Paris 2024. «80% des membres du Comité international olympique (CIO) ne parlent qu’anglais, et pas français», justifient les patrons du comité de candidature. La signature, validée par le CIO, a été déposée le 30 décembre 2016 auprès de l’Inpi. Toutefois, avec leurs agences-conseils, notamment BETC Paris, les membres de Paris 2024 ont également réfléchi à une déclinaison en français: «Venez partager».

Priorité gouvernementale

Le partage sera le fil rouge de la communication de Paris jusqu’au 13 septembre, date de la désignation, à Lima et par les 95 membres du CIO, de la ville hôte des Jeux olympiques de 2024. Outre Paris, sont aussi candidates Los Angeles et Budapest. «Paris est une ville de partage et de connexion», déclarait, en anglais, Tony Estanguet, coprésident de Paris 2024 lors de la première conférence de presse internationale le 3 février. «Paris est d’ailleurs la ville du monde la plus partagée sur les réseaux sociaux», notait le triple champion du monde de canoë.

D’ici septembre, et la session du CIO au Pérou, la communication de Paris devra convaincre un à un les membres du CIO. La question de la sécurité et du terrorisme aura une part centrale. «Paris 2024 est une priorité pour notre gouvernement, a martelé, en français, le Premier ministre Bernard Cazeneuve. Il s’agit d’un projet ambitieux, crédible et sécurisé. Nous avons trois atouts: une qualité d’organisation reconnue mondialement, une ferveur populaire partagée par tous les Français, et un dispositif de sécurité optimal. Maintenant, le risque terroriste est partagé par tous dans le monde. Nous ne cessons pas d’améliorer les dispositifs pour les événements de grande ampleur. Cela a été un succès total lors de l’Euro de football ou la Cop 21.»

Paris 2024... Los Angeles 2028 ?

La campagne internationale de Paris 2024 devra aussi composer avec un élément nouveau: le CIO serait tenté d’attribuer, dès septembre prochain, les Jeux de 2024, mais aussi ceux de 2028! Cette décision sera certainement discutée avant l’été lors d’une session extraordinaire du CIO. Une réunion de la commission exécutive est programmée les 9 et 10 juillet. Des observateurs du mouvement olympique prédisent alors l’attribution des Jeux de 2024 à Paris et ceux de 2028 à Los Angeles. Budapest aurait alors le mauvais rôle... Mais la candidature hongroise est sous la menace d’un référendum populaire qui pourrait l’écarter de la course olympique.

D’ici là, Paris devra gérer sa bonne image, mais également les retombées internationales de sa prochaine échéance présidentielle.

Le budget de Paris 2024

Le troisième et dernier volet de la candidature de Paris pour l’organisation des Jeux olympiques et paralympiques de 2024 comprend le volet financier. Le budget prévisionnel du comité d’organisation s’élèverait à 3,807 milliards d’euros. Il se compose de la contribution directe du CIO (19,7%), de l’apport du programme sponsoring mondial TOP (10,4%), des partenariats nationaux (28,6%), des recettes de billetterie (29,9%), de merchandising (3,3%), des loteries (1,3%) et d’autres revenus comme des dons (4,2%). La contribution de l’Etat et des collectivités locales (2,6%) est uniquement destinée aux Jeux paralympiques. Côté dépenses, Paris 2024 en prévoit plus de moitié (54%) dans l’organisation c’est-à-dire la logistique et la gestion des infrastructures. Un peu plus de 10% du budget est réservé à la communication, au marketing et, notamment, aux cérémonies, soit 410 millions d’euros.

Envoyer par mail un article

Paris 2024 veut partager avec le monde... en anglais

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies