Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

International

Quand Ikea supprime les femmes de son catalogue

17/02/2017 - par emmanuel Gavard

Ikea s'offre un bad buzz qui pourrait devenir un cas d'école bien cynique. La marque supprime toutes les femmes de son catalogue pour plaire à une communauté ultra-orthodoxe, cible niche.

C’est le gros souci de la mondialisation. A vouloir investir des segments de marché particuliers une marque a des chances de se fourvoyer, et de déplaire à d’autres. Ikea en a fait – une fois de plus – l’apprentissage avec son catalogue diffusé en Israël, pour la communauté ultra-orthodoxe, les Haredim. La marque a tout simplement supprimé toutes les femmes du catalogue. Si au moins, les hommes ont le mérite de s’occuper des enfants sur les images, la marque a juste oublié un petit détail : elle fait disparaitre toute présence féminine. Ni petite fille, ni mère, ni femme. Que des hommes. La marque voulait ainsi se plier à la volonté de ses clients. Ce catalogue propose par ailleurs des meubles spécifiques pour les livres saints, et des produits dédiés aux fêtes juives.

 

Seul problème, à l’heure de la mondialisation, le reste de la planète n’a pas vu d’un bon œil l'attitude de la marque qui se plie aux desiderata d’une communauté religieuse, qui fait preuve d'une misogynie bien réelle.

 

Rapidement, Twitter et Facebook ont relayé l’émoi de consommateurs choqués à la fois par le cynisme commercial et la mise en avant de valeurs « anti-éthiques ». Car n’oublions pas qu’Ikea est née en Suède, un des pays les plus féministes du monde, et qui sert souvent d’exemple en matière de parité homme-femme. Joli petit cas d’école de bad buzz, qui arrive tout de même régulièrement. Déjà en 2012, la marque avait subi les foudres du web pour la retouche indélicate d’une femme, pour le catalogue diffusé en Arabie Saoudite. Pour les consommateurs, si une marque se plie à ces demandes, cela revient à les cautionner. 

Envoyer par mail un article

Quand Ikea supprime les femmes de son catalogue

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.