Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Talent à suivre

Coline, par nature

04/04/2017 - par Cécilia Di Quinzio

Chose rare pour une blogueuse et youtubeuse beauté/lifestyle, Coline accorde une grande place aux thématiques liées à l’écologie et à l’éthique.

Coline souffle cette année ses 30 bougies… et fête les dix ans de son blog. Tout commence en 2007, par un heureux événement. «À la fin de ma grossesse, je m’ennuyais à la maison. Sur internet, c’était le tout début des blogs mode. Je trouvais cette tendance formidable et j’ai décidé de me lancer», se souvient la jeune femme. Assez rapidement, son blog «Et pourquoi pas Coline?» fédère des lectrices fidèles qui commentent et interagissent massivement.
Mais c’est en 2010 que la magie opère. Coline a l’opportunité de participer à l’opération «Quand les blogueuses s’en mêlent» avec la marque de chaussures André et de créer son propre modèle de bottines. «J’ai vraiment senti un tournant. La communication autour de ce projet a été impressionnante avec de nombreuses retombées presse», raconte-t-elle. Un véritable tremplin qui lui a permis de vivre de son activité.
Assez vite, Coline se tourne vers le format vidéo, d’abord sur Vimeo, puis You Tube, et intègre le réseau Endemol Beyond. Les thématiques aussi évoluent. Centrée d’abord sur la mode et les looks uniquement, elle aborde de plus en plus régulièrement les sujets liés à l’écologie. Et non, ce n’est pas paradoxal. «Il ne s’agit pas d’être dans l’extrême et de se frustrer. De vivre au fond d’une yourte et de porter des fringues en toile de jute, sourit Coline. C’est le message que j’ai envie de faire passer: on peut être passionnée de mode et de maquillage tout en agissant de manière responsable.» 

Voyage en Véganie

Devenue végane depuis quelques années, elle oriente sa chaîne sur ce thème, notamment avec sa série «Bienvenue en Véganie», lancée en janvier dernier. «Je ne me considère pas comme un porte-drapeau. Toutefois, j’ai envie de “profiter de ma communauté” et de l’impact que je peux avoir pour évoquer les thèmes qui sont importants pour moi. Et la souffrance animale est un sujet crucial.»
Le repositionnement de Coline est dans l’ensemble bien accueilli par sa communauté: «Mon public est composé de 5% seulement de moins de 18 ans, ce sont des gens qui ont grandi avec moi et qui sont en attente de ce type de sujets.» En ce qui concerne la relation avec les marques, il a fallu expliquer ce pivot. «Quand je suis devenue végane, j’ai envoyé de nombreuses lettres aux services de communiation pour leur signifier que je ne souhaitais plus recevoir leurs produits. Mon univers ce sont les petits créateurs made in France, engagés et éthiques. Des marques bio, naturelles, cruelty free, à l’instar d’Ekyog, avec qui j’ai conçu une collection capsule l’été dernier».
Et demain? «Je suis sur un projet totalement différent. Il n’est pas question d’abandonner mes activités de création de contenus web, parce que j’adore ça, mais j’ai besoin de changement!», confie Coline, sans en dire plus pour le moment...

Envoyer par mail un article

Coline, par nature

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.