Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

E-commerce

LVMH met le luxe au multimarques

11/05/2017 - par Thomas Pontiroli avec AFP

Des marques comme Louis Vuitton et Christian Dior, appartenant au groupe de luxe LVMH, seront pour la première fois vendues sur un site internet multimarque.

LVMH a annoncé mercredi 10 mai le lancement d'un nouveau site de commerce en ligne, 24Sevres.com, un successeur du site Lebonmarche.com (du grand magasin parisien) présenté comme une avancée importante dans la stratégie numérique du groupe. La nouvelle plateforme du numéro un mondial du luxe, qui aura une dimension internationale, va démarrer le 6 juin, et proposer «pour la première fois des produits Louis Vuitton et Christian Dior dans un environnement multimarques sur internet», a déclaré à l'AFP le directeur général et fondateur du site, Éric Goguey.

Aujourd'hui, sur le web, ces deux marques sont vendues uniquement par leurs sites propres. «La sélection des produits va refléter une vision parisienne de la mode», a expliqué Éric Goguey. Elle comportera à la fois des marques françaises et étrangères, dont 16 du groupe LVMH. Après un démarrage avec une collection automne-hiver restreinte comprenant des produits de 70 marques au total, le site s'étoffera à partir de septembre pour compter environ 150 marques. Le groupe affirme avoir tout particulièrement travaillé sur les images du site. Pour Éric Goguey, «il faut que la qualité du service soit au niveau de celle des marques commercialisées».

Ruée numérique

24Sèvres.com (clin d'œil à l'adresse parisienne du Bon Marché, 24 rue de Sèvres) va proposer la livraison dans 70 pays du monde. L'internaute pourra être mis en relation et discuter en visioconférence avec un «styliste» pour obtenir des conseils personnalisés en français ou en anglais. Le site représente un investissement de «quelques millions d'euros», un montant insignifiant à l'échelle du géant français du luxe, première capitalisation boursière de la place de Paris. Mais ce «n'est pas l'alpha et l'omega de l'expérience digitale de LVMH», prévient le groupe qui travaille sur de multiples projets pour développer ses ventes en ligne.

Comme ses concurrents, LVMH a accéléré sa stratégie numérique ces dernières années pour répondre à la demande de consommateurs de plus en plus connectés et chercher de nouveaux relais de croissance. Selon une étude du Boston Consulting Group (BCG), 7% des ventes de marques de luxe se font aujourd'hui en ligne, un chiffre qui devrait être multiplié par trois d'ici 2025.

Envoyer par mail un article

LVMH met le luxe au multimarques

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.