Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Digital

Google condamné à une amende de 2,42 milliards d'euros

27/06/2017 - par La Rédaction, avec AFP

Le géant du web, Google vient de se voir infliger une amende record par la Commission européenne pour abus de position dominante avec son comparateur de prix, Google shopping.

Google a été condamné à une amende record de 2,42 milliards d'euros par la Commission européenne, pour abus de position dominante pour son comparateur de prix Google Shopping, selon l'AFP. L'amende maximum possible dans un tel cas s'élevait à 10% du chiffre d'affaires de la compagnie. L'exécutif européen accuse Google de favoriser systématiquement son propre service de comparaison de prix - Google Shopping - dans ses pages de recherche générale, profitant de sa position dominante dans la recherche. Ainsi, en cherchant un objet et les prix associés, l’algorithme affichait en priorité les liens Google Shopping plutôt que les autres… L’enquête avait démarrée en 2010, après des plaintes de Microsoft et Tripadvisor. L'exécutif européen, gardien de la concurrence dans l'UE, accuse l'américain Google d'avoir abusé de sa position dominante dans la recherche en ligne pour favoriser son comparateur de prix Google Shopping. Dans quasiment tous les pays européen, le moteur de recherches Google détient une part de marché supérieur à 90%.

 

Google envisage de faire appel

 

«L'amende a été calculée sur la base de la valeur des recettes que Google réalise grâce à son service de comparaison de prix dans 13 pays européens où Google Shopping est déployé», a précisé la Commission européenne. Dans un cas d'abus de position dominante, l'amende la plus importante jamais prononcée par Bruxelles s'élevait jusqu'alors à 1,06 milliard d'euros, contre le géant américain des puces informatiques Intel, et remontait à 2009. Clôturant une enquête commencée il y a près de sept ans, la Commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager, citée dans un communiqué, a déclaré: «Ce que Google a fait est illégal au regard des règles de concurrence de l'UE. Elle a empêché les autres sociétés de livrer concurrence sur la base de leurs mérites et d'innover... Et surtout, elle a empêché les consommateurs européens de bénéficier d'un réel choix de services et de tirer pleinement profit de l'innovation». Dans un communiqué, Google s'est dit «en désaccord» avec l'amende infligée par l'UE et a annoncé qu'il envisageait de faire appel.

Envoyer par mail un article

Google condamné à une amende de 2,42 milliards d'euros

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.