Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Marketing sportif

JO2024 : marques et médias dans les starting-block

14/09/2017 - par Bruno Fraioli

Le Comité international olympique vient d'attribuer les Jeux Olympiques à Paris pour 2024. En coulisses, les négociations avec les marques et les chaînes vont bon train.

Paris organisera bien les Jeux olympiques. Cent ans après l'édition de 1924, les Jeux auront bien lieu dans la capitale française. La décision définitive du Comité international olympique (CIO) va ouvrir la voie aux marques et aux médias, pour s’associer à l’événement. Certaines discussions sont déjà bien avancées. Le comité de candidature Paris 2024 se transformera dès 2018 en comité d’organisation. Et la structure a déjà dans ses cartons le mode d’emploi marketing pour la suite. Ainsi, tous les accords actuels des partenaires du Comité national olympique et sportif français (CNOSF) seront caduques après 2018. Après cette date, les sponsors nationaux des Jeux seront automatiquement aussi ceux du mouvement olympique français. Certaines marques savent cependant déjà qu’elles ne pourront pas être de l’aventure olympique. C’est le cas de Renault car son concurrent Toyota est partenaire mondial du CIO jusqu’en 2024.

 

Les droits TV en négociation

 

L’autre bagarre qui a également déjà débuté concerne les droits télé. Le groupe américain Discovery les détient pour l’Europe. Il a acheté pour 1,3 milliard d’euros les droits de 2018 à 2024. En France, France Télévisions avait déjà acquis les Jeux d’hiver de 2018 à Pyeongchang (Corée du sud) et d’été de 2020 à Tokyo (Japon). Il reste donc à négocier ceux d’hiver de 2022, à Pékin (Chine), et donc d’été de 2024. Discovery qui contrôle Eurosport retransmettra l’intégralité des compétitions sur sa chaîne de sport.

Cependant, le groupe audiovisuel a l’obligation de céder un minimum d’heures à une chaîne en clair. France Télévisions est bien-sûr intéressée. Mais TF1 aussi. M6 regarde, comme Canal+ pour sa chaîne C8. Si Paris est confirmé pour 2024, la facture risque d’être salée. A moins qu’un diffuseur prenne le risque de signer avant le 13 septembre, et la décision finale et officielle du CIO.

Envoyer par mail un article

JO2024 : marques et médias dans les starting-block

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.