Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Sponsoring

Dimension Data donne une nouvelle dimension au Tour

19/07/2017 - par Bruno Fraioli

L’entreprise informatique sud-africaine a fait du Tour de France sa vitrine technologique. Dimension Data contribue aussi à la modernisation de la couverture tv de la course. Interview vidéo de la directrice marketing monde.

La distance, au mètre près, qu’il reste à parcourir par le maillot jaune jusqu’au sommet du col, l’écart à la seconde entre les échappés et le peloton, les vitesses instantanées comparées pour deux coureurs… Toutes ces informations nouvelles qui s’affichent sur l’écran de télé lors des retransmissions des étapes du Tour de France sont l’œuvre de Dimension Data. En trois ans de partenariat (il en reste encore deux selon l’actuel accord), l’entreprise informatique sud-africaine a apporté un coup de jeune à la Grande Boucle.

Dimension Data a créé une technologie unique pour le Tour : un petit récepteur-émetteur de quelques grammes à coincer sous la selle des coureurs et qui envoie toutes les secondes des paquets d’informations, comme la vitesse, le rythme cardiaque ou la fréquence de pédalage. Plus de 3 milliards de données sont ainsi récoltés en trois semaines. Le big data a envahi le vieux cyclisme, désormais passé dans une nouvelle ère. «Ces données permettent de lancer des conversations sur les réseaux sociaux, ouvrent des sujets aux commentateurs télé, et offrent des analyses intéressantes aux équipes, indique Ruth Rowan, directrice marketing monde de Dimension Data. Mais tout n’est pas publié, car ces données restent la propriété des coureurs».

Protéger les revenus audiovisuels

Le travail de Dimension Data s’inscrit aussi dans les perspectives de développement d’Amaury Sport Organisation (ASO), propriétaire du Tour. «Ils cherchent de nouveaux marchés, de nouveaux territoires ou de nouvelles cibles, comme les jeunes, explique Ruth Rowan. ASO souhaite aussi protéger ses revenus audiovisuels en apportant une valeur ajoutée aux images. Enfin, ces données offrent une dimension plus émotionnelle». Un apport technologique évalué à 1,5 million d’euros auxquels il faut ajouter quasiment autant en droits marketing versés à ASO.

De son coté, Dimension Data profite de la caisse de résonnance du Tour pour accroitre sa notoriété. La Grande Boucle est la vitrine technologique de cette filiale de NTT, le géant japonais de la télécommunication. Une dizaine de responsables informatiques internationaux sont invités quotidiennement sur l’épreuve. Au menu, un programme de trois jours avec la visite du terroir français, une sortie à vélo, le suivi d’une étape en VIP… et une journée de travail dans un camion exposition spécialement conçu pour l’occasion.

Comme IBM à Roland Garros, Dimension Data, explique ainsi à ses clients et prospects que les solutions techniques installées sur le Tour de France peuvent aussi se décliner dans d’autres secteurs industriels, comme, notamment, la gestion de la cybersécurité. En 2015, le site du Tour de France avait subi 10 millions d’attaques ! Toutes déjouées, heureusement. De quoi mériter un maillot jaune.

Dimension Data ambassadeur du vélo en Afrique

L’entreprise informatique sud-africaine est aussi partenaire d’une équipe cycliste professionnelle, présente sur le Tour de France. Un moyen pour la société d’aider au développement du cyclisme dans le pays et sur le continent africain. Dimension Data aide aussi l’association Qhubeka qui offre des vélos aux écoliers sud-africains afin qu’ils se rendent à l’école. Le logo de cette ONG figure d’ailleurs sur le dos des maillots des coureurs. Près de 75 000 vélos ont été distribués en douze ans. Le sponsoring peut aussi prendre du sens.

Envoyer par mail un article

Dimension Data donne une nouvelle dimension au Tour

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.