Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Transport

Uber confirme l'arrivée de Dara Khosrowshahi

30/08/2017 - par AdR, avec AFP

Après des semaines d'atermoiements, Uber a nommé comme nouveau PDG Dara Khosrowshahi, jusque là patron d'Expedia, en remplacement de Travis Kalanick qui a démissionné en juin, a annoncé mardi soir le groupe américain. "Nous sommes ravis d'annoncer que le conseil d'administration d'Uber a voté à l'unanimité pour que Dara Khosrowshahi devienne notre nouveau PDG", a écrit le groupe de location de voitures avec chauffeur dans un mail aux employés transmis à la presse. Le conseil et la direction du groupe "sont confiants dans le fait que Dara soit la meilleure personne pour conduire Uber vers l'avenir", poursuit le texte, qui précise que le nouveau patron viendra voir les salariés "demain"

mercredi.

Dara Khosrowshahi, 48 ans, était à la tête du voyagiste en ligne Expedia depuis 2005. Il aura la lourde tâche de redorer l'image d'Uber ternie par une cascade de scandales depuis des mois, sur fond d'accusations de harcèlement, de sexisme, de vols de technologies, entre autres. Son prédécesseur, le controversé fondateur Travis Kalanick, avait été poussé vers la sortie par des investisseurs puissants fin juin. 

Uber, basée à San Francisco, avait proposé le poste, vacant depuis juin, à Dara Khosrowshahi dimanche, faute d'avoir pu s'accorder sur deux autres candidats, Meg Whitman de Hewlett-Packard Enterprise et Jeff Immelt, ex-patron de General Electric, selon la presse.

Le nouvel homme fort d'Uber aura fort à faire pour dégager l'horizon du groupe, qui a encore perdu plus de 600 millions de dollars au deuxième trimestre. Connu pour son tempérament impétueux, Travis Kalanick, l'ancien patron-fondateur d'Uber était sur la sellette depuis des accusations de harcèlement dans le groupe par une ex-ingénieure cet hiver. Il est accusé d'avoir lui-même entretenu une culture d'entreprise sexiste et brutale. Inquiet de cette mauvaise publicité, Uber avait commandé un audit sur ces accusations, enquête qui préconisait notamment de "revoir" les responsabilités de M. Kalanick.

Enquêtes judiciaires

Le nouveau PDG devra aussi affronter plusieurs enquêtes judiciaires, sur des soupçons de corruption de responsables officiels étrangers ou encore sur l'utilisation d'un logiciel permettant aux chauffeurs d'éviter de se faire repérer par les autorités dans les zones où ils n'ont pas le droit d'opérer. Uber est aussi poursuivi par une filiale de Google, Waymo, spécialisée dans les voitures autonomes, qui l'accuse de vol de technologies.

Le groupe s'est en outre mis à dos les taxis qui voient en lui leur mort programmée, les régulateurs de nombreux pays qui cherchent à lui faire barrage et même ses propres chauffeurs, qui réclament de meilleures rémunérations ou un statut plus protecteur. Etablie sur la base des levées de fonds auprès des investisseurs, la valorisation d'Uber est d'environ 70 milliards de dollars, soit la plus grosse start-up non cotée du monde.

Envoyer par mail un article

Uber confirme l'arrivée de Dara Khosrowshahi

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.