Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Distribution

Toys «R» Us se déclare en faillite

19/09/2017 - par AdR, avec AFP

Le groupe américain de magasins de jouets Toys «R» Us s'est placé sous la protection du chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites, a-t-il annoncé, dans un environnement difficile pour les magasins physiques. Le groupe va «restructurer sa dette existante et créer une structure de capital saine afin de pouvoir investir dans sa croissance à long terme et concrétiser son aspiration à apporter aux enfants des jeux partout» dans le monde, a déclaré Toys «R» Us dans un communiqué diffusé tard lundi soir. Cette procédure ne concerne toutefois que les activités aux Etats-Unis et au Canada.

Selon le Wall Street Journal, le groupe pourra ainsi lever un nouvel emprunt avant la période des fêtes qui commence le 23 novembre, avec Thanksgiving.  Il réalise 40% de son chiffre d'affaires à la fin de l'année.

Le groupe de distribution de jouets, qui compte 1500 magasins aux Etats-Unis et une cinquantaine en France, affiche une dette très importante de 5 milliards de dollars. Comme d'autres enseignes déjà placées en faillite outre-Atlantique, il souffre de la concurrence des ventes en ligne, et en particulier sur la plateforme du géant de la distribution sur Internet, Amazon. Le groupe Toys «R» Us a enregistré un déficit de 36 milions de dollars après une perte de 130 millions de dollars l'année précédente.

Le groupe va «restructurer sa dette existante et créer une structure de capital saine afin de pouvoir investir dans sa croissance à long terme et concrétiser son aspiration à apporter aux enfants des jeux partout» dans le monde, a déclaré Toys «R» Us dans un communiqué diffusé tard lundi soir.
Les activités localisées hors des Etats-Unis et du Canada, «incluant environ 255 magasins sous licence et des partenariats de coentreprises en Asie», ne font pas partie de la procédure de faillite, a souligné le groupe, qui emploie au total 65.000 personnes dans le monde.

Sur les quatre premiers mois de l'année, Toys «R» Us a affiché une perte nette de 164 millions de dollars, contre 126 millions à la même période de 2016, sur un chiffre d'affaires de 2,21 milliards de dollars, en baisse de 4,7% sur un an. «Ensemble avec nos investisseurs, notre objectif est de travailler avec nos créanciers et d'autres créditeurs pour restructurer la dette à long terme d'un montant de 5 milliards de dollars dans notre bilan financier», a assuré Dave Brandon, le PDG de Toys «R» Us, cité dans le communiqué.

Cela «va nous permettre une plus grande flexibilité financière pour investir dans notre activité, continuer à améliorer notre expérience clients dans nos magasins et sur nos sites en ligne, et renforcer notre position concurrentielle dans un marché mondial de plus en plus difficile et en changement rapide». Plusieurs banques, dont JPMorgan, ont accepté d'injecter dans le groupe plus de 3 milliards de dollars «pour améliorer immédiatement la santé financière de la société et soutenir les opérations en cours» pendant la procédure de faillite.

Envoyer par mail un article

Toys «R» Us se déclare en faillite

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.