MARKETING COMMUNICATION MEDIAS
Marques
Agences
Médias

Date de parution :




-- Sélectionnez --
-- Sélectionnez --
Agriculture jardinage
Alimentation
Ameublement décoration
Annonces légales
Appareils ménagers
Audiovisuel photo cinéma
Automobile transport
Batiment travaux publics
Boissons
Corporate
Culture & loisirs
Distribution
Edition
Energie
Enseignement formation
Entretien
Ets financiers assurance
Habillement accessoires textile
Hygiene beauté
Immobilier
Industrie
Information Media
Informatique bureautique
Organismes humanitaires
Parrainage associatif
Publicités diverses
Publicité financière
Santé
Services
Telecommunications
Voyage tourisme

Plan de la rubrique Marques
Voir les dossiers Marques
Votre Flux Rss Stratégies Marques

Louis Vuitton, total contrôle

Interneational

25/06/2009 -

La griffe de luxe est connue à travers le monde. Une réputation bâtie en partie grâce à la publicité et une hypercentralisation à Paris.

En plein désert californien, Buzz Aldrin, le deuxième homme à avoir foulé le sol lunaire (le 21 juillet 1969), Jim Lovell, le commandant de la fameuse mission Apollo 13, qui faillit ne jamais revenir (avril 1970), et Sally Ride, la première Américaine dans l'espace (1983), prennent la pose, la tête tournée vers les étoiles. Une pose «historique» aussi pour Louis Vuitton (LVMH), avec cette nouvelle campagne destinée à la presse magazine internationale.

À l'occasion du 40e anniversaire de la conquête de la Lune, c'est ainsi que Louis Vuitton célèbre le plus grand des voyages au monde. Un site pour cette campagne un peu particulière accompagné d'un film-témoignage de 18 minutes seront lancés le 2 juillet.

Le voyage fait partie de l'ADN de la marque depuis la création de la malle plate du fabricant en 1854. Solide et élégante, celle-ci va susciter d'emblée la convoitise. «En 1870, les malles Vuitton commençaient déjà à être contrefaites», rappelle Antoine Arnault, directeur de la communication.

C'est à cette époque que Louis Vuitton, rejoint par son fils Georges, prend la décision de développer sa marque à l'étranger. Dans la foulée, il crée le damier beige et brun en 1888, puis le célèbre Monogram en 1896. «C'est toujours le logo le plus contrefait au monde», souligne Antoine Arnault.

Au point qu'une question se pose plus de cent cinquante ans après : Louis Vuitton est-elle encore identifiée comme une marque française ? «Notre marque reste représentative d'un savoir-faire français», estime Antoine Arnault.

Louis Vuitton est installée au Japon depuis 1978, ouvre des magasins aux États-Unis depuis une dizaine d'années et fait les yeux doux au marché chinois. Néanmoins, en dépit de cette grande expansion, la marque conserve la mainmise sur son image dans le moindre «corner» de son réseau de distribution.

«Tous nos vendeurs sont des vendeurs Louis Vuitton qui viennent en formation à Paris», souligne Antoine Arnault. Le contrôle de l'image Vuitton reste vissé à Paris et concentré dans les seules mains de quelques personnes. Hors le PDG du groupe, Bernard Arnault, tout se décide entre le président de Louis Vuitton, Yves Carcelle, le directeur artistique Marc Jacobs et Antoine Arnault. Côté publicité, une seule agence : Ogilvy Paris, dont les bureaux sont quasiment en face du magasin Vuitton de l'avenue Montaigne, à Paris.

La publicité supplante l'événementiel

À l'international, le principal vecteur d'image de la marque reste la publicité. La mode, sur laquelle règne Marc Jacobs, compte ainsi parmi ses «mannequins» - selon le jargon maison - la chanteuse Madonna. Un choix à l'impact évidemment mondial et qui guide tout autant l'orientation de la campagne institutionnelle.


Page 1/2

Sur le même sujet :
Louis Vuitton s'offre 007
Initiée fin 2007 et orchestrée par Ogilvy&Mather, la saga "Core Values" de Louis Vuitton se poursuit avec un sixième portrait: sir Sean Connery, qui interpréta le...
Le Grand Prix du luxe Stratégies Condé Nast : Louis Vuitton
Récompenser l'audace et la singularité créative. Encourager les marques dans les pistes d'avenir. Se faire l'écho des progrès technologiques. Donner, en somme, un...
Louis Vuitton remet de la compétition
Fin 2007, les jurés du Grand Prix Stratégies du luxe ne s'y étaient pas trompés en couronnant la campagne «Core Values» de Louis Vuitton, et particulièrement son...
BETC retrouve les bagages de Vuitton
BETC qui avait conservé la réalisation et l'édition des «city guides» du malletier, gérera donc désormais l'ensemble des supports de communication....
Les campagnes mythiques: Mikhaïl Gorbatchev pour Louis Vuitton
C'est en août 2007 que paraît cette annonce presse avec l'ancien président soviétique. Il y a quelque chose d'incongru et de fort à mêler un ex-dirigeant...

Vos commentaires

Réagissez à cet article
Merci de vous identifier afin de pouvoir publier un commentaire : Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Plus d'informations sur Stratégies.fr

Mots-clés :

Louis Vuitton

Formations :

STRATEGIES SUMMIT
Annuaires professionnels en ligne

STRATEGIES SERVICES