Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Télécoms

Numericable absorbe SFR et poursuit sa conquête avec Virgin Mobile

28/11/2014 - par Stratégies.fr avec l'AFP

Le câblo-opérateur du groupe Altice a bouclé jeudi 27 novembre le rachat de SFR tout en obtenant le feu vert de l'autorité de la concurrence pour le rachat de Virgin Mobile.

Jeudi 27 novembre restera une très bonne journée pour Numéricable, qui poursuit avec succès sa stratégie de développement tous azimuts. Le câblo-opérateur a ainsi bouclé le rachat de SFR, tout en obtenant le même jour le feu vert sans conditions de l'autorité de la concurrence pour le rachat de Virgin Mobile.

 

«Par le rapprochement de SFR et de Numericable, nous créons aujourd'hui le champion français du très haut débit et de la convergence fixe-mobile», s'est félicité dans un communiqué Patrick Drahi, nommé président du conseil d'administration du nouvel ensemble SFR-Numericable.

 

Les actionnaires de Numericable ont adopté à la majorité les résolutions liées au rachat de SFR pour 13,36 milliards d'euros, au cours d'une assemblée générale extraordinaire réunie jeudi. Le nouvel ensemble SFR-Numericable sera ainsi détenu à 60% par Altice, 20% par Vivendi et 20% au flottant.

 

Cette opération, qui renforce Numericable déjà leader du haut débit en France et va bouleverser le paysage français des télécommunications, avait obtenu sous conditions l'aval de l'Autorité de la concurrence fin octobre. Par ailleurs, Numericable a reçu ce jour le feu vert sans conditions de l'Autorité de la concurrence pour acquérir le premier opérateur sans réseau propre, Virgin Mobile, qui totalise 1,7 million de clients.

 

Bientôt Bouygues Télécom ?

 

Du côté de Vivendi, la vente de l'opérateur clôt une étape importante de son recentrage sur les médias et contenus, même s'il conserve quelques participations dans les télécoms. «Nous sommes en train de sortir du secteur des télécoms en tant qu'opérateur à 100%», a souligné jeudi Arnaud de Puyfontaine, le président du directoire de Vivendi au cours de la Conférence Transformation des Médias organisée par Les Echos. Le groupe garde toutefois une participation de 20% de Vivendi dans SFR-Numericable. Pour éviter le risque de concurrence sur la télévision payante découlant de la fusion, le gendarme de la concurrence avait imposé la confidentialité autour des informations stratégiques sur ce segment.

 

Quant au montant de la transaction, «Vivendi pourra également recevoir un complément de prix de 750 millions d'euros en fonction des performances financières futures du nouvel ensemble», rappellent Vivendi et Altice dans deux communiqués séparés.

 

Altice, le groupe du milliardaire Patrick Drahi, qui a entamé une phase de croissance accélérée, ne compte pas s'arrêter là et a manifesté la semaine dernière son intérêt pour Bouygues Telecom, candidat malheureux au rachat de SFR. La maison-mère de Numericable n'a pas l'intention de cantonner ses acquisitions à la France et a récemment offert 7,025 milliards d'euros pour racheter l'opérateur historique Portugal Telecom, pays dans lequel il est déjà présent depuis 2012 avec le câblo-opérateur portugais Cabovisao.

 

Lire: Numéricable-SFR, naissance d'un géant.

Envoyer par mail un article

Numericable absorbe SFR et poursuit sa conquête avec Virgin Mobile

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.