Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Concert

Les musiciens du métro s’offrent les lettres rouges

22/12/2017 - par Alexis LE MEUR

Le label des musiciens du métro, appartenant à la RATP, fêtait ses 20 ans à l’Olympia en novembre dernier. L’opération est le fruit d’une collaboration entre Havas Paris et We Are Social avec l’idée de faire de la RATP un véritable média.

Agences : Havas Paris/We Are Social

 

Le 23 novembre dernier, la RATP organisait une soirée, à l’Olympia, en l’honneur des 20 ans du label des musiciens du métro. Baptisé «direction Olympia», l’évènement a rassemblé cinq artistes issus du label des musiciens du métro, entourés d’artistes confirmés comme M ou Oxmo Puccino avec André Manoukian en maître de cérémonie. Selon Anaïs Lançon, directrice communication et marque de la RATP: «André Manoukian était légitime pour animer la soirée car il est lui-même musicien et homme de télévision. Il bénéficie des deux casquettes.» Pour cette occasion, la RATP voulait quelque chose de « valorisant pour toutes les parties » et c’est pour cela qu’elle s’est entourée de deux agences : Havas Paris et We Are Social.

Organisation en triptyque

«Même si l’opération est initiée par la RATP, nous avons voulu insister sur le plan qualitatif et c’est pour cela qu’Havas Paris a été mis dans la boucle», déclare Anaïs Lançon ajoutant que «We Are Social est venue se greffer au projet par la suite». Les trois parties ont travaillé de concert à la réalisation de ce spectacle. Pour Fabrice Conrad, DG d’Havas Paris: «La collaboration a été très facile avec We Are Social car le cadre avait été bien défini par la RATP qui nous a drivé tout au long du processus.» C’est Havas Paris qui a imaginé le dispositif du concert à l’Olympia et We Are Social qui s’est occupé de l’expertise sociale. «Sans les trois acteurs, rien n’aurait pu se faire. Nous nous rencontrions toutes les semaines pour déployer une logique affinitaire», annonce Ludovic Chevallier, group account director chez We Are Social. Fabrice Conrad avoue: «Même si en réalité nous sommes concurrents, nous partageons les mêmes méthodes. Le projet était tellement original et génial qu’il nous fallait mettre nos griefs de côté.» Cette répartition des tâches permet de se rendre compte que la collaboration entre agences peut-être une solution lorsqu’une opération nécessite la mise en place d’énormément de contenus.

La RATP comme média

Les artistes présélectionnés pour se produire sur les planches de l’Olympia ont été soumis aux votes des internautes pour décider desquels seraient retenus. Ainsi, ce sont 85 artistes qui se sont prêtés au jeu. Finalement, Lidiop, PihPoh, Billet d’Humeur, Faustine et MaxPen ont été plébiscités. « Beaucoup de marques auraient uniquement misé sur la publicité, ce que n’a pas fait la RATP, elle est devenue elle-même le média et donc l’évènement », affirme Fabrice Conrad. We Are Social s’est occupé de la communication de ces artistes en herbe avec des kits sociaux, à savoir un accompagnement personnalisé pour chaque chanteur ainsi que du contenu, comme des covers sur Facebook ou des éléments de langage pour les interviews. Un travail de longue haleine. «Nous avons mis en place des podcasts ainsi que des stories Instagram sur une période de 6 mois, ce qui est très long pour une opération sociale», prévient Isabelle Constant, DG de We Are Social. Des affiches 4x3 ont été déployées dans le métro et le spectacle était retransmis en direct, et disponible en replay, sur Facebook Live. Un concert qui aura fait salle comble… et qui en appelle d’autres.

Envoyer par mail un article

Les musiciens du métro s’offrent les lettres rouges

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies