Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

L'actu vue par

Mondher Abdennadher (Napoleons): «Face à la peur, l’innovation doit créer du lien»

11/01/2018 - par emmanuel Gavard

Mondher Abdennadher, cofondateur des Napoléons, revient pour Stratégies sur quelques unes des actualités du moment, notamment les Napoleons, mais aussi la loi Macron sur les fake news, Presstalis ou le lancement du CES.

La peur, thème des Napoleons, trois ans après les attaques de Charlie Hebdo

Pour nous, c’est une date très importante. Les Napoleons sont nés avec l’attentat de Charlie Hebdo. Notre première édition a eu lieu à Val d’Isère en 2015, juste après les attaques… Nous pensions que beaucoup ne souhaiteraient plus participer. Mais personne n’a annulé – en dehors de quelques exceptions comme le patron de Libération de l’époque. Nous voulions tous rendre hommage à la liberté d’expression. Cela nous a fait du bien de nous retrouver. Cette année, nous voulons revenir sur ce sentiment. Et poser la question des technologies. Car les réseaux peuvent détruire le lien, c’est leur principal danger. L’innovation doit créer et renforcer du lien, notamment face à la peur. Peur de la guerre, de l’éclatement, de l’autre, des technologies, de manquer (le fear of missing out), etc. Car la révolution numérique donne les moyens de la conjurer. Le numérique peut aussi recréer du lien quand il est bien utilisé, pour créer une révolution citoyenne. S’il contient en lui-même de grands dangers, il porte aussi les espoirs d’y répondre et donne les capacités d’agir.

La loi Macron sur les fake news

Les fausses nouvelles sont un véritable poison pour nos démocraties, et un juste combat. Celui de protéger la fiabilité de l’information. En revanche, ce n’est pas simple, cela ne doit pas devenir un pouvoir autoritaire à long terme. La difficulté, c’est de gérer le temps court et le temps long. Que le politique s’en empare constitue un signal fort, car il indique que cela sera complexe et demandera différents paramètres : imposer une obligation de transparence aux plateformes numériques ou contraindre à rendre publique l’identité des personnes. Honnêtement, je ne sais pas comment on va faire... Mais cela passe pour moi par l’éducation des nouvelles générations. Celles-ci sont circonscrites à leurs réseaux, et les conforter dans leur parti pris n’est pas bon pour la démocratie. Les générations plus âgées, elles, sont attachées à des marques de presse, avec les orientations associées.

Le lancement du CES 

Le CES existe depuis plus de dix ans. Il était enfin temps que la France s’y intéresse. Le pays avait pour habitude d’être dans une forme d’innovation techno-centrée, mais jamais orientée vers l’usage. Or le CES est une véritable plateforme de débat autour de l’usage. Même s’il y a moins d’effet « Happening », car les grosses entreprises ont leur propre événement en dehors du CES, donc elles n’y font quasiment plus d’annonces.

La faille mondiale de sécurité dans les processeurs

 Le plus surprenant, c’est que ça concerne du matériel de 1995 ! Et je suis certains que nous ne sommes pas à la dernière révélation… Quand on nous dit que les mises à jours pourront ralentir jusqu’à 30% des performance des machines, en tant que citoyen, ça interpelle ! D’un autre côté, cela nous rappelle le côté « physique » du numérique, son côté matériel. On oublie souvent que le virtuel n’est pas omniscient.

Le zéro pub en affichage à Paris

Tout le problème réside sur une décision de la ville qui date de 2011. Et elle savait très bien que cet accord était un risque… Ce qui m’intéresse moi, c’est que voilà 1600 panneaux vides, et il vont le rester peut-être pendant de longs mois. Pourquoi ne pas en faire de bonnes œuvres ? Tant qu’à ne pas gagner d’argent autant que ce soit utile. De l’éducation, sur l’usage du digital, les fake news par exemple ! Je peux leur présenter beaucoup d’associations… Nous avons beaucoup de réfugiés à Paris, on pourrait leur donner des clés pour apprendre le français… Il y a beaucoup d’idées à avoir !

Presstalis en difficulté

Cette concurrence entre MLP et Presstalis pose problème. Selon moi, ils devraient plutôt être dans la coopétition. Le vrai concurrent de Presstalis, ce n’est pas MLP et inversement… La presse, sans diffusion, c’est compliqué. Ils doivent arrêter de se tailler des croupières ! Pendant ce temps y a sûrement un disrupteur de la distribution qui se prépare et va imposer son modèle… Alors que les kiosques font partie de notre culture !

Envoyer par mail un article

Mondher Abdennadher (Napoleons): «Face à la peur, l’innovation doit créer du lien»

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.