Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Argent

Le bitcoin sous les 11 000 dollars : les cryptomonnaies à la peine

17/01/2018 - par Alexis LE MEUR avec l'AFP

Le bitcoin a atteint son niveau le plus bas depuis début décembre. Loin d’être le seul touché, toutes les cryptomonnaies sont en difficulté, la faute à une volonté affichée de régulation principalement en Asie.

Le bitcoin et d'autres cryptomonnaies, qui avaient flambé en fin d'année dernière, étaient à la peine mardi, ce que des analystes expliquaient entre autres par une volonté accrue de réguler le secteur. La plus célèbre monnaie virtuelle, le bitcoin, est passé sous la barre des 11 000 dollars et évoluait vers 21H40 GMT à 10 656,46 dollars, en recul de 23% par rapport à la veille selon des données compilées par l'agence Bloomberg. Il s'agit de son plus bas niveau depuis début décembre. Peu avant Noël, la cryptomonnaie avait tutoyé les 20 000 dollars sur certaines plateformes. Toutes les crypto-monnaies étaient affectées par la baisse, selon la plateforme d'échange coinmarketcap.com : l'ethereum, le ripple et le bitcoin cash y perdaient respectivement 28,35%, 41,70% et 31,07% en fin de journée mardi.

La régulation en cause
Selon les analystes, ce mouvement s'explique notamment par les indications d'un durcissement des autorités à l'égard des cryptomonnaies, notamment en Corée du Sud et en Chine. « Expliquer les mouvements sur le bitcoin est toujours délicat, mais ce plongeon (...) pourrait bien s'expliquer par les signes de volonté régulatrice accrue » des autorités, écrivait ainsi mardi matin Neil Wilson, analyste chez le courtier ETX Capital. Le gouvernement sud-coréen a indiqué la semaine dernière que Séoul se préparait à interdire les plateformes d'échange de crypto-monnaies, avant de faire machine arrière et dire qu'il ne s'agissait que de l'une des mesures envisagées par le ministère de la Justice. Or la Corée du sud « abrite certaines des plus grosses plateformes d'échange de bitcoins », soulignait mardi la société d'analyse Capital economics. Les marchés bruissent également de rumeurs selon lesquelles la Chine s'apprêterait à appliquer une interdiction complète du minage de bitcoin, l'activité informatique consistant à émettre de la monnaie numérique. Or c'est en probablement Chine que l'activité de minage de bitcoin est la plus développée, rappellent les analystes.

Envoyer par mail un article

Le bitcoin sous les 11 000 dollars : les cryptomonnaies à la peine

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.