Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Luxe

Nouvelle année record pour LVMH

26/01/2018 - par D.S.-G., avec AFP

Le géant mondial du luxe a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 42,6 milliards d'euros dans le monde, en hausse de 13%, pour un bénéfice net de 5,1 milliards d'euros.

Le géant mondial du luxe LVMH a signé une nouvelle année record en 2017, avec des ventes qui se sont élevées à 42 milliards d'euros dans le monde, tandis que son bénéfice net a passé la barre des cinq milliards d'euros. Bernard Arnault, PDG du groupe aux 70 marques - dont Louis Vuitton, Hennessy, Givenchy, Céline, Guerlain ou encore Sephora, s'est félicité le 25 janvier dans un communiqué de cette «nouvelle année record» et de cette «excellente performance à laquelle tous nos métiers participent».

Montrant une «confiance prudente pour 2018», il juge cependant que son groupe «dispose des meilleurs atouts pour poursuivre en 2018 sa dynamique de croissance pour l'ensemble de ses métiers», «dans un environnement qui reste porteur en ce début d'année et malgré un contexte monétaire défavorable et des incertitudes géopolitiques».

+29% pour le bénéfice net
Dans le détail, les ventes annuelles du numéro un mondial du luxe se sont établies à 42,6 milliards d'euros, en hausse de 13% en données publiées. La croissance organique atteint pour sa part 12%, contre 6% lors des deux exercices précédents.

Le bénéfice net bondit de 29% sur un an, à 5,1 milliards d'euros, supérieur aux consensus établis par Factset et Bloomberg, qui tablaient respectivement sur 4,97 et 4,94 milliards d'euros de résultat net ajusté. De son côté, le résultat opérationnel courant atteint 8,3 milliards d'euros, en hausse de 18% (contre +6% l'an dernier), tandis que la marge opérationnelle s'établit à 19,5%.

Entrée dans le périmètre de Dior
Par secteur d'activités, la mode et maroquinerie, division-phare du groupe, finit l'année sur une progression organique de 13%, à 15,4 milliards d'euros. Outre le succès des différentes marques dont Louis Vuitton, le secteur bénéficie également de l'arrivée dans son périmètre de la maison Dior et du malletier allemand Rimowa.

La distribution sélective, tirée par Sephora, arrive juste derrière avec 13,3 milliards de chiffre d'affaires (+13%), suivie par les parfums et cosmétiques avec 5,5 (+14%). Les vins et spiritueux terminent l'exercice avec des ventes en progression de 7%, à 5 milliards d'euros.

«Les champagnes progressent solidement, avec des volumes en hausse de 4%» tandis que le cognac Hennessy, «avec 7,5 millions de caisses expédiées en 2017», voit ses volumes «augmenter de 8% avec une progression notable en Chine et aux Etats-Unis en dépit des contraintes d'approvisionnement observées au second semestre», relève le communiqué. Enfin, les montres et la joaillerie progressent de 12%, à 3,8 milliards d'euros.

Envoyer par mail un article

Nouvelle année record pour LVMH

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.