Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Etude

Le sexisme, sujet le plus «buzzogène» de 2017 selon le baromètre des bad buzz

29/01/2018 - par La Rédaction

Le sexisme apparaît comme le sujet le plus «buzzogène» en 2017, selon le premier baromètre du «bad buzz», réalisé par MMC, agence spécialisée en communication sensible digitale, qui a identifié et analysé près de 500 bad buzz sur le web anglophone et francophone entre le 1er janvier et le 31 décembre 2017.

Près de 80 % des bad buzz sont liés à l'un des cinq sujets les plus sensibles : discrimination sexuelle, non respect des clients, discrimination ethnique, comportements à risque/déviants et manipulation.

Les cinq pires bad buzz de 2017

MMC a établi la liste des cinq pires bad buzz 2017 en France. Il s'agit de TPMP et des nombreux bad buzz qui ont accompagné l'émission de Cyril Hanouna, notamment le sketch jugé «homophobe» par le CSA.

Yves Saint Laurent et sa publicité jugée sexiste voire dégradante pour les femmes a suscité en début d'année une importante polémique. Le cas LafargeHolcim, qui a financé des groupes terroristes en Syrie et s'est porté candidat à la construction du Mur Trump, a traversé deux tempêtes médiatiques qui ont coûté leur poste à deux directeurs généraux. Lactalis, qui a dû retirer du marché tous ses produits infantiles et nutritionnels, est suspecté d'avoir cherché à tromper les consommateurs.

Enfin, le forum Jeux Vidéo Blabla 18-25 ans, propriété de Webedia, a été accusé de véhiculer des menaces de viol et de mort à l'encontre de la chroniqueuse d'Europe 1 Nadia Daam.

Envoyer par mail un article

Le sexisme, sujet le plus «buzzogène» de 2017 selon le baromètre des bad buzz

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.