Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Etude

Les millennials ne sont pas des shoppers comme les autres

06/02/2018 - par D.S.-G., avec AFP

Selon la dernière étude de l'Observatoire Cetelem, les jeunes européens de 15 à 35 ans sont plus nombreux que la population à considérer qu'acheter en magasin est un plaisir. Ils plébiscitent aussi davantage les centres commerciaux.

En Europe, les jeunes de 15 à 35 ans sont 57% à considérer qu'acheter en magasins reste un plaisir, plus que l'ensemble de la population (47%), selon une étude de l'Observatoire Cetelem publiée le 6 février. Les millennials sont évidemment meilleurs pour intégrer les usages d'internet dans le commerce physique et utilisent également plus que la moyenne les réseaux sociaux pour le contact avec les magasins.

Autre enseignement, ces jeunes aiment davantage les centres commerciaux que l'ensemble de la population (74% contre 65%), qu'ils souhaitent voir devenir davantage des lieux d'expérience ludiques et sensorielles, des espaces de détente et de loisir.

Ils sont par ailleurs 72% à estimer que les magasins auront fortement changé d'ici 10 ans. Pour 42%, tous les achats se feront sur internet d'ici là.

Vision positive du futur

Cette génération voit l'avenir avec confiance: ils sont 79% à avoir une vision positive de leur futur, contre 68% pour l'ensemble de la population. Les jeunes Danois (86%) sont ceux qui voient l'avenir sous les meilleurs auspices, devant les Roumains (83%) et les Portugais (81%), alors que les jeunes Français et Italiens ne sont que 71% et 70% à le penser.

«Cette vision plus positive de la vie se traduit dans les intentions d'achat», affirme l'Observatoire Cetelem: si 47% des Européens se disent prêts à consommer davantage en 2018, ce pourcentage s'élève à 54% dans le cas des 15-35 ans. Ce sont les Slovaques (73%) et les Tchèques (69%) qui s'annoncent comme les plus désireux de dépenser, tandis que les Français ne sont que 34% à le souhaiter, un point de moins qu'en 2017, précise l'étude.

Responsable et raisonnée

«Les millennials ont une consommation plutôt responsable et raisonnée, comme leurs aînés, à quelques différences près, poursuit l'étude: ils limitent moins leurs dépenses à ce qui est vraiment utile (76% contre 83%) et ils ont une propension à plus épargner (73% contre 64%).»

L'étude, réalisée du 2 octobre au 2 novembre 2017 dans 17 pays européens, a été conduite par le cabinet Kantar TNS auprès d'un échantillon représentatif de plus de 13 800 individus âgés de 18 à 75 ans, ainsi qu'un sur-échantillon de 3 400 individus de 18 à 34 ans.

Envoyer par mail un article

Les millennials ne sont pas des shoppers comme les autres

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.