Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Données personnelles

Piratage d’Equifax : 2,4 millions de nouvelles victimes

02/03/2018 - par Alexis LE MEUR avec l'AFP

L’agence de crédit Equifax a révélé que 2,4 millions de personnes venaient s’ajouter aux 147 millions de victimes d’un piratage massif dont elle a été victime en 2017. Des enquêtes ont été ouvertes afin de faire la lumière sur une affaire qui aura couté 150 millions de dollars à l’entreprise.

L'agence américaine de crédit Equifax a annoncé jeudi que 2,4 millions de personnes supplémentaires ont été affectées par la cyberattaque massive dont elle a été victime en 2017. « Equifax a été capable d'identifier environ 2,4 millions de consommateurs américains, dont les noms et des informations partielles sur leur permis de conduire ont été volés », écrit dans un communiqué le groupe. Ces personnes « n'avaient pas été identifiées précédemment », a-t-il ajouté. Equifax affirme que les numéros de sécurité sociale de ces nouvelles victimes n'ont pas été dérobés et que la société va leur offrir gratuitement des outils contre le vol d'identité. Le nouveau chiffre porte le bilan des personnes affectées par ce piratage massif à plus de 147 millions, aux Etats-Unis principalement mais aussi dans d'autres pays comme le Canada et le Royaume-Uni.

 

L’arbre cachant la forêt ?
Equifax, qui récolte et analyse les données personnelles de clients qui sollicitent un crédit, avait révélé début septembre une intrusion de mi-mai à fin juillet dans ses bases de données. Les informations personnelles (noms, numéros de sécurité sociale, dates de naissance...) de plus de 145 millions de clients américains avaient été dérobés, avait révélé à l'époque l'entreprise. Des enquêtes et des recours juridiques en nom collectif (class action) ont été ouverts. Outre le piratage lui-même, les enquêteurs s'interrogent aussi sur la vente d'actions par certains cadres dirigeants dans les jours ayant suivi la découverte de l'attaque fin juillet 2017. Le PDG du groupe Richard Smith a démissionné fin septembre, après deux responsables de la sécurité. Le piratage pourrait coûter plus de 150 millions de dollars à l'entreprise, avait évalué en novembre Equifax, qui a enregistré une désaffection des clients.

Envoyer par mail un article

Piratage d’Equifax : 2,4 millions de nouvelles victimes

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.