Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Décrypter la vidéo - [Rendez-vous partenaire]

La création vidéo, le nouveau champ des possibles

19/03/2018 - par Grégoire Dupuis

Nous poursuivons notre réflexion sur l’utilisation de la vidéo dans les campagnes marketing et nous nous penchons ce mois-ci sur les formats vidéo. Entretien avec Anne Liebmann, Creative Agency Partner chez Facebook.

On constate une augmentation du nombre de vidéos à la verticale depuis plusieurs mois sur le mobile. Or, nous sommes plutôt habitués aux formats horizontaux.
En réalité, la coexistence des formats, verticaux sur les abribus, horizontaux au cinéma par exemple est ancrée depuis longtemps, et perdure. Finalement, ce à quoi nous sommes habitués c’est de voir des formats adaptés à leurs supports. En cela, le format même de nos téléphones, vertical, et la vertigineuse ascension de la consommation de vidéos sur le mobile influent logiquement sur cette augmentation.

Alors, la vidéo prend-elle vie à l’horizontale ?
La vidéo prend vie non à travers son format, mais par son adaptation à l’endroit où elle est consommée. Or le digital permet que cette adaptation soit d’une grande acuité. La vidéo prend vie quand elle « parle », divertit, interpelle, émeut, surprend…, et cela quel que soit son format.
Les Nymphéas de Monet éblouissent horizontalement autant que Judith II de Klimt le fait, verticalement. Il m’est arrivé de mal régler ma télé, et de me retrouver avec un format vertical. Cela heurte ma logique plus que mon habitude. Je ne peux changer que difficilement l’orientation de ma télé, mais je peux le faire aisément avec mon téléphone. Pour autant, une étude Scientamobile a montré que nous tenions notre téléphone verticalement 94 % du temps. Aussi, il paraît judicieux de s’adapter à cet usage, et de tirer parti des champs créatifs offerts par le format vertical.

Revenons aux formats. Quels seront selon vous les prochains formats vidéo ?
Outre les formats très immersifs comme le 360°, on imagine que des déclinaisons de formats inspirés de l’intelligence artificielle comme la 3D vont également faire leur apparition. Ce que l’on constate aujourd’hui, c’est une volonté, notamment de nos plateformes Facebook et Instagram, de varier les typologies de formats, de multiplier leurs fonctionnalités, et de miser sur une adéquation entre la création et les objectifs business.

Disposez-vous d’informations quant à la longueur idéale d’une vidéo ?
Je suis partisane de ne pas parler d’idéal car il n’y pas d’absolu. Ce que je trouve en revanche intéressant c’est que finalement tout le monde possède ces informations : pour sa cible, ses formats, ses créations. Elles peuvent fluctuer, et sont très empreintes du modèle de chacun. Il est à mon sens essentiel de tester, de varier, d’observer, régulièrement. Or le digital permet de le faire avec une précision et une rapidité précieuses.

Dans un contexte parfois décrit comme très saturé, comment un annonceur peut-il se faire remarquer ?
65% des personnes interrogées dans une étude menée par YuMe en juin 2017 disent que les marques qui ont utilisé le format vertical pour leurs campagnes sont “plus innovantes”. Je trouve cela très intéressant qu’au-delà même du contenu, le réflexe du vertical semble imprimer la « digitalité » de la marque. La marque qui montre qu’elle sait quand et où elle touche via le format vertical envoie donc un message important, qui est un premier outil de différenciation. Par ailleurs, je pense qu’un annonceur qui s’empare des usages, qui utilise les tendances pertinentes pour lui, et qui joue avec les formats plutôt que de s’y sentir corseté a de bons atouts pour se faire remarquer.

Quels seraient vos conseils pour exploiter au maximum ces nouveaux territoires créatifs à la verticale ?
Bien connaître l’éventail des formats verticaux pour mieux se les approprier, aller glaner des exemples notamment sur le Creative Hub de Facebook pour s’en imprégner, et puis aussi user de son bon sens. In fine, nous sommes tous sur nos portables, et ceux qui pensent les formats sont aussi ceux qui y sont exposés. Alors, qu’est-ce-que j’aimerais voir ?, qu’est-ce-qui me semble ingénieux de faire dans cet espace ? me paraissent être de bonnes questions à se poser.

Envoyer par mail un article

La création vidéo, le nouveau champ des possibles

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.