Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Grand Prix Stratégies de la Publicité 2018

Florence Chaffiotte (Monoprix): «On a vu le film décoller dès les premières minutes»

15/06/2018 - par Propos recueillis par DLG

Florence Chaffiotte, directrice marketing, digital et innovation chez Monoprix revient sur la campagne «The worst song in the world» avec l'agence Rosapark.

Quel était le but de cette campagne de Monoprix ?


Florence Chaffiotte. Nous avons toujours deux buts. L’un rationnel, l’autre émotionnel. Ici, nous souhaitions véhiculer la notoriété des services de livraison. Le « Shop & go », qui permet de faire ses courses en laissant son chariot sur place et sans passer à la caisse, la livraison à pied en une heure dans un périmètre de 500 mètres autour du magasin, et la livraison via internet. Il existe aussi d’autres services autour de la livraison, comme le Shop & Give, qui permet de remettre ampoules et piles usagées au livreur afin de les faire recycler. Nous souhaitions faire parler de ces services tout en provoquant le sourire par un format qui sorte de l’ordinaire.

Pourquoi avoir choisi de communiquer par le média film ?


F.C. Nous sommes un petit annonceur sur le marché, la télévision est un média coûteux. Pour autant, à chaque fois que la créa a justifié de passer par la vidéo, on l’a fait, comme l’an passé pour nos 85 ans. Ici, nous avons été séduits par l’aspect étonnant de la créa, ce pas de côté : on n’attend pas Monoprix sur ce registre-là. La création est moderne, dans l’air du temps, avec ce revival des années 1980 très trendy. Mais ce qui nous a plu, surtout, c’est qu’on est au-delà du fun, on est très droit sur notre insight.

La campagne a connu un grand engouement…


F.C. On a vu le film décoller dès les premières minutes. C’était déjà le cas avec notre film des 85 ans, l’an passé. On sait dans l’heure si un film va marcher. Mais nous ne comptons pas tirer le fil d’une saga. On essaie toujours d’être là où on ne nous attend pas. C’est pourquoi nous restons discrets sur nos prochaines communications. La plateforme de marque de Monoprix, c’est susciter de l’émotion, de la surprise… Mais on a pas mal de choses dans les cartons.

 

 

Envoyer par mail un article

Florence Chaffiotte (Monoprix): «On a vu le film décoller dès les premières minutes»

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.